Droit économique et des affaires : Pour une meilleure harmonisation des législations au sein des pays du COMESA

7 décembre 2017 9 h 10 min0 commentsViews: 64

Le réseau professionnel panafricain, ABLE Network/Club 54, a organisé sa première conférence internationale sur le thème de l’harmonisation du droit économique et des affaires dans l’espace COMESA, hier au palace Kempinski. D’une durée de 2 jours, ce colloque régional rassemble des avocats mais aussi des juristes appelés à discuter de l’évolution du processus d’intégration économique dans l’espace COMESA.  

Hier au palace Kempinski, il était question de l’état d’avancement du processus d’intégration sur le continent africain en général, et celui dans la région de l’Afrique de l’Est et Australe en particulier, de l’impact de la divergence des législations économiques des Etats membres sur l’évolution de l’intégration économique dans l’espace COMESA. Et ce à la faveur de la première journée de la conférence qui est organisée par le réseau dénommé « Africa Business and Legal Expertise » ou ABLE de son acronyme anglais.

Le réseau ABLE est composé d’avocats issus essentiellement d’Afrique et porteurs d’engagements forts pour leur continent. Un bon nombre d’adhérents de ce réseau professionnel panafricain ont ainsi fait expressément le déplacement depuis le Soudan, le Kenya ou encore plus loin, du Zimbabwe et  du Malawi pour prendre part au colloque régional sur l’harmonisation des droits des affaires et le droit économique dans l’espace COMESA.

D’ailleurs, plusieurs cabinets d’avocats djiboutiens  étaient en première ligne dans l’organisation de cet évènement majeur, à l’image de celui de  Me Mohamed Abayazid, lui aussi membre du réseau ABLE Network. La cérémonie inaugurale de ces assises a vu la participation du procureur général de la république, Djama Souleiman Ali, du gouverneur de la banque centrale M Ahmed Osman Ali, d’avocats, de juristes, et des acteurs du tissu économique du continent africain.

Les organisateurs de ce forum régional ont pour ambition de proposer un cadre d’intégration régional et de cerner par conséquent, les divergences pouvant exister entre les systèmes juridiques et judiciaires au sein de l’espace COMESA.

L’objectif du réseau  Able Network est également de dresser de manière concertée l’inventaire des instruments nécessaires en vue de l’harmonisation des règlementations des affaires en vigueur à l’échelle  régionale.

Dans son mot d’ouverture de la conférence, le vice-président de ce réseau Me Mohamed Abayazid, a précisé que notre pays tout comme le reste du monde devait relever le défi de la globalisation et de l’intégration régionale.

« Face à la diversité de réglementation, tout l’intérêt de ce réseau composé de confrères de plusieurs pays est d’apporter des solutions innovantes et propice à l’amélioration du climat d’affaires. Nous nous devons de travailler en réseau et parvenir à influer davantage, et positivement, sur les perspectives économiques de notre continent, l’Afrique, doté d’énormes potentialités», a-t-il affirmé.

Quant au président  du réseau Able Network,  Me Romain Battajon, qui est avocat au barreau de Paris et de Kinshasa, il  a mis l’accent sur l’harmonisation des textes de loi en matière du droit des affaires.

A noter enfin que la promotion des échanges économiques,  la création de synergies envisageables et susceptibles d’optimiser la qualité des services à la clientèle opérant en Afrique, aussi bien africaine qu’internationale, étaient au menu de ce forum  qui sera clôturé dans la matinée de ce jeudi 07 décembre 2017 au Kempinski.

N. Kadassiya 

Leave a Reply


Trackbacks