DOCUMENT : Zoom sur… L’annuaire statistique 2017

17 janvier 2018 9 h 29 min5 commentsViews: 554

La Direction de la Statistique et des Etudes Démographiques (DISED), en sa qualité d’organe central du système statistique national, est chargée de la collecte, la compilation et la diffusion régulière, sous forme d’annuaire statistique, des données disponibles au niveau national dans les domaines sociaux et économiques. L’objectif d’une telle opération annuelle est de mettre les données de bases essentielles du pays à la disposition de l’ensemble des utilisateurs, à savoir le gouvernement, les administrateurs, les investisseurs nationaux et étrangers, les partenaires au développement, les chercheurs et la société civile. De ce point de vue, l’annuaire statistique est un outil d’information incontournable pouvant constituer un tableau de bord des activités sectorielles et des activités économiques. L’annuaire statistique de 2017, comme ceux des années précédentes, a été élaboré avec le concours des différents services et administrations sectoriels, des établissements publics, parapublics et privés. Ces organismes en constituent les principales sources de données. L’édition de 2017 de l’annuaire porte sur les données couvrant la période 2012 à 2016 avec un focus sur les données de 2016.  

L’annuaire statistique 2017 (2)

L’état civil. Les données fournies par la Direction de la population montrent qu’en 2016 les naissances enregistrées par les services de l’Etat-civil au niveau de Djibouti-ville s’élève à 12 994 en 2016 contre 10 270 en 2015. Soit une hausse de 26,5%, due certainement à l’amélioration des enregistrements des naissances. Concernant les décès, les services de l’Etat-civil de Djibouti-ville ont enregistré 1 236 déclarations de décès au cours de l’année 2016 contre 1 317 en 2015, soit une baisse de 6% par rapport à 2015.

Les statistiques obtenues auprès du Tribunal de Statut Personnel (Charia) indiquent que 4 391 mariages ont été célébrés au cours de l’année 2016 et que 769 divorces ont été prononcés sur l’ensemble du pays.

D’autre part, la population carcérale a baissé de 4,5% passant de 2 129 en 2015 à 2 032 en 2016. Les détenus sont en général (96%) poursuivis pour des délits et sont majoritairement de sexe masculin (94%).

L’emploi. Les statistiques de la CNSS indiquent que les salariés déclarés auprès de cette institution ont connu une hausse de 5% au cours de l’année 2016. Les salariés affiliés à la CNSS sont ainsi passés de 57 912 en 2015 à 60 816 en 2016.

L’éducation nationale. On note que les enfants scolarisés pour l’année scolaire 2016-2017 dans l’enseignement primaire sont au nombre de 61 846 élèves dont 89% dans l’enseignement public. Le nombre d’élèves inscrits dans l’enseignement moyen et secondaire pour cette même année scolaire s’établit à 60 486 élèves dont 91% dans le public.

Les filles représentent 46 % du total des élèves scolarisés dans le public et 51% dans le privé. Par ailleurs, le nombre d’enseignants (public et privé) mis à la disposition de ces élèves se chiffre à 2 033 dans le cycle du primaire et à 2 665 enseignants dans le cycle moyen et secondaire. En termes d’infrastructures, l’enseignement primaire compte 165 écoles dans l’ensemble du pays pour l’année scolaire 2016-2017 et 94 établissements dans l’enseignement moyen et secondaire. Ce qui correspond à 1 397 classes d’élèves pour le primaire et à 1 014 classes d’élèves pour le moyen et secondaire.

Par ailleurs, le taux d’alphabétisation des adultes  est estimé à 66,6% chez les hommes et à 52,9 % chez les femmes.

La santé. Les données transmises par le service d’information sanitaire du ministère de la santé indiquent que la capacité des structures hospitalières était de 1 289 lits en 2015 au niveau national.

Djibouti-ville concentre plus de 56% de cette capacité d’accueil. Elle s’est accrue de 210 lits entre 2014 et 2015 entièrement due à l’amélioration des infrastructures sanitaire des régions de l’intérieur opérées en 2015. Par ailleurs, les différents taux de malnutrition des enfants de moins de 5 ans, résultant de la dernière enquête nutrition, s’établissent à 5,7% pour la malnutrition aigüe (poids/taille) sévère, 10,7% pour la malnutrition chronique (taille/âge) sévère et 9,1% pour l’insuffisance pondérale sévère (poids/âge).

La production. La production de l’eau s’élève, pour 2016, à environ 20 millions de mètres cubes et a connu une augmentation 9,4% par rapport à 2015. Le nombre d’abonnés de l’ONEAD s’est accru de 4,4% pour atteindre 37 770 abonnés. La production de l’électricité s’élève quant à elle à 537 340 MW dont 83% importée de l’Ethiopie. Le nombre d’abonnés de l’EDD est passé de 53 007 en 2015 à 56 062 en 2016 ; soit une hausse de 5,7%.

Le logement. La construction de logements a connu une forte augmentation au cours de l’année 2016 comme le montre le nombre de permis de construire délivré par la Direction de l’Habitat qui a connu une hausse de 26,1% en une année. En effet le  nombre de ces permis est passé de 250 en 2015 à 351 permis en 2016.

L’export du bétail. Les services de la Direction de l’élevage ont enregistré au cours de 2016 plus de 115 500 têtes de bétail exportés par notre pays. Ces exportations concernant en grande partie des ovins/caprins (65%) et des bovins (34%).

Les services. Les immatriculations. Au cours de l’année 2016, les services des mines du ministère de l’intérieur ont enregistré 4728 nouvelles immatriculations correspondant à une hausse de 34% par rapport à l’année 2015. La très grande majorité (85%) des immatriculations de 2016 sont de la série D (usage personnel). Les 15 % restant sont repartis entre les séries A, B, C et TT.

Les transports. Au cours de l’année 2016, les services de l’ADR ont enregistré 437 763 mouvements de camions sur le corridor Djibouti-Ethiopie, soit une hausse de 17% par rapport à 2015. Concernant le transport maritime, les ports de Djibouti ont débarqué à l’entrée, au cours de l’année 2016, plus de 11,6 millions de tonnes de marchandises et plus de 3,6 millions de tonnes d’hydrocarbures.

A la sortie, les ports de Djibouti ont embarqué plus de 2,2 millions de tonnes de marchandises. Dans le secteur du trafic aérien, l’Aéroport international de Djibouti a enregistré 316 818 passagers (arrivée départ et transit) et 9 424 tonnes de fret (hors poste) au cours de l’année 2016.

Les télécommunications. Les données de Djibouti Télécom indiquent que le nombre d’abonnés à la téléphonie mobile s’établit à 345 246 abonnées en 2016.

La bande passante internet mise à la disposition des internautes a doublé entre 2015 et 2016 en passant de 3,5Gbps à 6,8Gbps.

Le tourisme. 32 hôtels ont été enregistrés auprès de l’ONTD en 2016. L’offre du secteur hôtelier du pays pour l’année 2016 était de 1199  chambres, 1853 lits et 676 345 nuitées. En outre, les statistiques de l’ONTD indiquent que 178 747 nuitées ont été vendues et 126 179 voyageurs sont descendus dans les hôtels de la place au cours de l’année 2016.

Le commerce extérieur. Les importations de Djibouti sont évaluées à plus de 141 milliards pour 2016. Il est important de noter que 48% de ces importations ont fait l’objet d’une taxation normale tandis que 52% de ces importations ont été exonérées.

Ces exonérations sont principalement accordées au titre de financement extérieur (23,1 milliards soit 31% des exonérations); à l’EDD et aux établissements publics (16,7 milliards, soit 22% des exonérations); au régime fiscal prévu par décret/arrêtés particuliers (9,5 milliards, soit 13% des exonérations) et au titre des dispositions du code des investissements (8,5 milliards, soit 11,5% des exonérations). Les 5 principaux partenaires à l’importation de Djibouti sont la Chine (30 milliards FDJ), Emirats Arabes Unis (24 milliard FDJ), Ethiopie (15 milliards FDJ), Arabie Saoudite (12 milliards FDJ), et France (10 milliards FDJ).

Leave a Reply


Trackbacks