Djibouti/Rwanda : Pour le renforcement de la coopération policière et sécuritaire

12 juillet 2017 8 h 44 min0 commentsViews: 27

Le directeur général de la Police nationale, le Colonel Abdillahi Abdi Farah a effectué le 05 au 09 juillet dernier une visite de travail au Rwanda. Lors ce déplacement, le colonel Abdillahi Abdi Farah a notamment rencontré son homologue, l’inspecteur général de la police rwandaise Emmanuel K. Gasana (IGP) au siège général de Kacyiru, où les deux chefs de police ont discuté de questions liées à la coopération entre les deux institutions.

Le colonel Abdillahi Abdi Farah, s’est rendu au Rwanda pour une visite de travail de 5 jours .Cette visite a permis au DGPN de consolider un partenariat avec d’autres institutions de sécurité, telle que la direction de l’émigration rwandaise.

Durant son séjour de travail au pays des mille collines, le directeur général de la police a également été reçu au siège général de la police nationale rwandaise  par la Garde d’honneur.

L’inspecteur général de la police rwandaise E.K Gasana a déclaré à cette occasion que la Police nationale du Rwanda s’est engagée dans une « coopération transfrontalière stratégique».

“Le Rwanda et Djibouti connaissent de solides relations avec un attachement spécial. En tant que police, nous avons également été ensemble dans les forums régionaux et internationaux. Nous apprécions donc cette visite dans la poursuite de notre coopération bilatérale en tant que Police-Police, mais aussi pour renforcer la coopération Sud-Sud “, a déclaré IGP Gasana.

Dans le cadre de l’EAPCCO (l’Organisation de Coopération des Chefs de Police de l’Afrique de l’Est), le Rwanda a été chargé d’accueillir des centres régionaux d’excellence en formation, mettant fin à la violence à l’égard des femmes et des filles et du Centre de formation au soutien de la paix, entre autres.

Des agents de la police de Djibouti ont également assisté au cours de commandement et d’état-major de la police au Collège national de police (NPC) à Musanze.

La réunion a également été suivie par les inspecteurs adjoints aux opérations, et à l’administration du personnel ; respectivement Dan Munyuza et Juvenal Marizamunda. Le directeur de la police djiboutienne a déclaré que les deux institutions de police continueront à travailler ensemble soit à l’intérieur ou à l’extérieur de leurs forums régionaux et internationaux.

… Le chef de la police de Djibouti en visite au laboratoire du centre d’arrêt d’Isange One Stop. “Nos deux pays ont quelque chose en commun. Nous avons des problèmes similaires à traiter, ce qui nous oblige à officialiser notre coopération “, a par ailleurs déclaré le colonel Abdillahi A. Farah.

Il a ajouté: “Nos deux leaders travaillent bien ensemble, et notre coopération sera facilitée par cette volonté politique d’assurer des réalités sur le terrain pour l’intérêt de notre peuple”.

Le Directeur général a ensuite visité le centre régional d’excellence en matière de violence fondée sur le genre  et la lutte contre la maltraitance infantile, et le Centre d’arrêt d’Isange One, qui offre des services médicaux, psychosociaux et juridiques gratuits aux femmes et à ces enfants.

Le colonel Abdillahi Abdi Farah était  accompagné du chef de l’émigration de Djibouti ainsi que d’autres membres des forces de police de notre pays lors de sa visite au Rwanda.

Notons que la police nationale rwandaise  et la police de Djibouti sont membres de l’Organisation de Coopération des Chefs de Police de l’Afrique de l’Est (EAPCCO) dont le Rwanda assure l’actuelle présidence. L’EAPCCO est une structure est-africaine qui rassemble les pays comme le Rwanda, l’Ouganda, le Kenya, la Tanzanie, les Iles Comores, le Burundi, l’Ethiopie, Djibouti, le Soudan, le Soudan du sud, les Seychelles et la Somalie.

N. Kadassiya 

Leave a Reply


 

Trackbacks

Close
Ne ratez plus les mises à jour de la Nation
En cliquant sur l'un de ses liens, vous serez informé en temps réel.