Djibouti : Le SMUR se dote de sept nouvelles ambulances

8 octobre 2018 8 h 47 min1 commentViews: 108

Le ministre de la Santé, Dr Djama Elmi Okieh, a procédé mercredi dernier  à la remise de sept nouvelles ambulances qui portent à 16 le nombre des ambulances opérationnelles pour assurer les activités des transports médicalisés dans la capitale et dans sa périphérie.

En effet, la cérémonie de remise de ces ambulances s’est déroulée dans l’enceinte de l’hôpital Cheicko au niveau de l’unité du SMUR.

L’octroi de ces véhicules neufs et entièrement équipés s’inscrit dans le cadre de renforcement des capacités de cette unité pour répondre à la demande exponentielle dans les prestations des transports médicalisés.

Le SMUR se dote de sept nouvelles ambulances (1)

A noter que le département ministériel de la santé a mis à disposition de la population djiboutienne un numéro vert gratuit le 119 qui est disponible 24 heures sur 24.

Dans une réunion qui s’est tenue au centre hospitalier Cheicko, le ministre de la Santé a rappelé aux différents responsables de cette unité la nécessité d’une maintenance efficace pour garantir la durabilité du parc roulant du SMUR.

A cet effet, Dr Djama Elmi Okieh  a souligné que depuis 2016 date de sa redynamisation, le service médical des urgences et de réanimation(SMUR) s’est engagé dans une profonde transformation ayant permis de doubler sa capacité d’intervention et son rayon d’action.

Au cours de cette même réunion, le directeur technique de l’hôpital Cheicko, Dr Moussa Abdillahi Hadi, a fait une présentation sur le bilan et les perspectives du SMUR en étayant les principales étapes parcourues tout au long du processus de la réforme structurelle du SMUR.

A ce sujet, le ministre de la Santé  a exhorté les professionnels de la santé à s’impliquer pleinement  en vue de l’atteinte des objectifs fixés dans le plan de la réforme du SMUR. Il a par ailleurs réaffirmé la volonté de son département ministériel  à renforcer davantage la capacité d’intervention et d’étendre les rayons d’action de cette importante unité de transport médicalisé et ce, à travers la décentralisation effective des activités de secours médicales dans les régions de l’intérieur.

Leave a Reply


Trackbacks