Djibouti Capitale Mondiale de la Culture et du Tourisme : Une double consécration de portée internationale

22 avril 2018 8 h 56 min0 commentsViews: 139

La salle de spectacle du Palais du Peuple a abrité  jeudi 19 avril dernier, la cérémonie d’intronisation de Djibouti comme Capitale Mondiale de la Culture et du Tourisme. Le directeur de l’Académie Européenne du Tourisme, Mircea Constantinescu, qui accompagnait le président du Conseil Européen du Tourisme et du Commerce, le professeur Anton Caragea, a remis au Président de la République, Ismaïl Omar Guelleh, le titre d’académicien, membre de l’Académie Européenne du Tourisme et de la Culture en reconnaissance de son leadership visionnaire à travers sa politique de réconciliation, de tourisme durable, de conservation de la nature et de développement économique attirant des investisseurs majeurs dans l’hôtellerie. Compte rendu…

Djibouti Capitale Mondiale de la Culture et du Tourisme (1)

Le jeudi 19 avril 2018 est une date historique pour les djiboutiens. Notre pays a fait l’objet d’une double reconnaissance de portée internationale. Le Conseil Européen du Tourisme et de la Culture a décerné cette année à notre pays le Prix «Capitale Mondiale du Tourisme et de la Culture» et notre Président de la république, Ismaïl Omar Guelleh s’est vu décerner le titre de membre Honoris Causa de l’Académie Mondiale du Tourisme.

Placée sous le patronage du chef de l’Etat,  la cérémonie de jeudi dernier au palais du peuple consistait justement à la remise des documents officiels d’inscription de Djibouti comme la capitale mondiale du tourisme et de la culture, par les membres du conseil Européen du Tourisme et de la Culture.

Le Chef de l’Etat est devenu, en cette occasion, membre  Honoris Causa de l’Académie Mondiale du Tourisme.

Outre le Président de la République et les membres de la délégation du Conseil Européen du Tourisme et de la Culture, cet évènement riche en couleurs et en émotions a réuni dans la salle de spectacle du palais du peuple,la  Première Dame de Djibouti et présidente de l’UNFD, Mme Kadra Mahamoud Haid, des membres du gouvernement, dont le Premier ministre Abdoulkader Kamil Mohamed, le président de l’Assemblée nationale, Mohamed Ali Houmed, des parlementaires, le chef d’état-major général des forces armées djiboutiennes, le général de corps d’armée Zakaria Cheikh Ibrahim entouré de plusieurs hauts gradé des différents corps constitués, ainsi que plusieurs autres personnalités publiques et de simples anonymes.

Le président du Conseil Européen du Tourisme et du Commerce, le professeur Anton Caragea, Le directeur de l’Académie Européenne du Tourisme, Mircea Constantinescu, les représentants des corps diplomatiques et consulaires accrédité à Djibouti, les représentants des organisations non gouvernementale, ainsi que des hauts cadres de l’administration  étaient eux aussi présents dans la salle de spectacle du palais du peuple. Dès leur arrivée sur l’esplanade, le Président de la République et la Première ont été accueillis par le Premier ministre Abdoulkader Kamil Mohamed, entouré  du ministre des Affaires musulmanes, de la Culture et des Biens Waqfs, Moumin Hassan Barreh, et celui en charge du Commerce, des PME, de l’Artisanat, du Tourisme et de la Formalisation, Hassan Houmed Ibrahim,  .

Sous les rythmes du «Chara» de la troupe Al Ghazali, du «Horra» de Gexso Maqo et du «Wilwilé» des jeunes de l’IDA, le couple présidentiel a visité le hall de la salle de spectacle, les stands d’exposition des œuvres d’art des artistes nationaux, ceux des entreprises touristiques du pays et de l’office national du tourisme, les unes présentant des produits artisanaux, des cartes postales, des posters du milieu sous marin de nos côtes,…etc, et les autres, les produits et services qu’offrent leurs entreprises.

Aussitôt après  l’entrée du chef de l’Etat et de la première dame dans la salle de conférence, les personnalités et simples anonymes  se lèvent comme un seul homme et applaudissent jusqu’à ce que l’illustre parrain de la journée et la première dame aient rejoint leurs places habituelles.

Par la suite, les artistes djiboutiens des troupes les plus emblématiques du pays se relaient sur la scène  et ont donné à la cérémonie un caractère de fête.

Après la récitation d’un verset du Saint Coran, Dr. François Vellas, professeur en économie du tourisme à l’Université de Toulouse 1, a été le premier à prendre la parole.  «Les assises nationales du tourisme qui se sont déroulées du 04 au 08 mars dernier ont abouti au classement de Djibouti dans les Top 10 des destinations touristiques de l’année», a-t-il déclaré sous un tonnerre d’applaudissement. Et de poursuivre «Le Président de la République, M. Ismaïl Omar Guelleh est membre de l’académie  Européenne du Tourisme et de la Culture, avec le titre de Djibouti Capitale Mondiale du Tourisme décerné par le conseil Européen du commerce et du tourisme».

C’était ensuite au tour du ministre en charge du Commerce, des PME, de l’Artisanat, du Tourisme et de la Formalisation, Hassan Houmed Ibrahim, de souhaiter la bienvenue à la délégation du conseil européen. Il a indiqué que notre patrimoine touristique est une source de création d’emploi. «Les grands projets d’investissement public initié par le Président de la République tels que la construction de la ligne ferroviaire reliant Djibouti à Addis-Abeba, le démarrage d’un train électrique moderne, la facilitation des visas d’entrée, la formation dans le domaine hôtelier, la mise en place d’une compagnie aérienne et la construction de nouvelles hôtels de classe internationale à Djibouti constituent un exemple concret de la politique du gouvernement à tirer profit du secteur du tourisme», a-t-il affirmé du haut de la tribune officielle.

C’est cela sans doute notre originalité relative au suivi d’une politique d’exploitation touristique marquée par un profond souci de préservation des écosystèmes et de l’environnement qui nous valent aujourd’hui la distinction du Conseil Européen du Tourisme et du Commerce.

Quant au directeur de l’Académie Européenne du Tourisme, Mircea Constantinescu, il  a d’abord vanté la politique visionnaire du Président de la République puis a ajouté : «la capitale du Djibouti abrite un trésor de merveilles architecturales de la mosquée historique Haji Hamoudi, du quartier européen et du quartier africain, de la cathédrale de Djibouti et de l’église éthiopienne Saint Gabriel du Soleil et de l’espace culturel des Caisses etc.»

De son côté, le ministre des Affaires musulmanes, de la Culture et des Biens Waqfs,  Moumin Hassan Barreh, a souligné que cette distinction méritée témoigne de la vision éclairée et du leadership sage du Président de la République, et reflète aussi le couronnement de ses efforts accomplis pour le développement économique et touristique de notre pays.

«Il a fait du tourisme un facteur de croissance et de progrès, faisant de notre pays, l’une des plus importantes destinations touristiques en Afrique selon le Conseil européen du tourisme et du commerce», a-t-il déclaré avant de céder le micro.

Pour sa part, le président du Conseil Européen du Tourisme et du Commerce, Professeur Anton Caragea, a largement vanté le patrimoine culturel de notre pays.

Le directeur de l’institution mondiale du tourisme Dr. Mircea Constantinescu, et lui-même ont remis les médailles de mérite au Président de la République.

En marge de cette cérémonie, le chef de l’Etat président a fait une intervention. Il a d’abord remercié les membres de la délégation pour avoir honoré notre pays. Il a ensuite mis en exergue l’importance de cette journée pour notre pays. «C’est un jour historique, un jour de reconnaissance. Une reconnaissance due à notre place parmi les autres communautés du monde.  Nous sommes le premier pays africain qui se voit attribuer cette distinction», a-t-il déclaré en substance.

Sous la houlette du Président Ismaïl Omar Guelleh, Djibouti a réussi avec brio à mettre en relief ses atouts touristiques.

Comme l’a si bien relevé le chef de l’Exécutif djiboutien, des aventuriers, des poètes et des scientifiques de renommée mondiale dont Haroun Tazzief et Arthur Rimbaud,  avaient déjà, depuis fort longtemps, longuement évoqué dans les supports les plus illustres la nature exceptionnelle des paysages culturels et géologiques de notre pays.

Les écrits de ces hommes sur notre patrimoine culturel, la richesse de notre faune et de notre flore aussi bien terrestre que maritime confèrent aujourd’hui à notre pays le privilège d’être distingué par les principales institutions mondiales du tourisme.

Rachid Bayleh 

Leave a Reply


Trackbacks