Diwan Azzakat : La fondation dédiée à la charité redistribue 200 millions de francs

16 février 2017 8 h 18 min0 commentsViews: 78

Comme chaque année, la fondation Diwan-azzakat, un organisme d’Etat entièrement dédié à la charité telle que recommandée par l’Islam, a organisé hier au palais du peuple une cérémonie de redistribution des fonds collectés qui s’élèvent à 200 millions de nos francs. Plus de 1200 familles sur les 2000 bénéficiaires de cette année, ont reçu leurs enveloppes dans deux salles du palais du peuple. Les autres bénéficiaires ont reçu leurs dons directement chez eux en raison de leur grand âge ou de la maladie. 

La fondation Diwan Azzakat, un organisme créé en 2002 par le président Ismaïl Omar Guelleh trois années après son arrivée aux affaires, a battu cette année tous ses records de levée de fonds : 200 millions de francs. Hier au palais du palais du peuple, c’était le temps de la redistribution des fonds collectés aux familles nécessiteuses sélectionnées selon des critères précis.

Hier, la cérémonie annuelle de redistribution des fonds collectés par la fondation, que l’on pourrait appeler «journée de la charité », a eu lieu au palais du peuple en présence de nombreux hauts responsables réunis autour du ministre de la Culture en charge des « Awqafs » et des affaires musulmanes, l’ancien journaliste Moumin Hassan Barreh. La cérémonie, placée sous le parrainage du Premier ministre Abdoulkader Kamil Mohamed, a réuni en outre le directeur général  de Diwan Azzakat, M. Elmi Nour Djama, le président du Conseil d’Administration et de nombreux hauts dignitaires religieux. Car la zakat, bien qu’organisée par l’Etat, reste une affaire religieuse, inscrite parmi les piliers de l’Islam. Les 200 millions FD levés cette année ont été redistribués à 2000 familles djiboutiennes nécessiteuses. Il s’agit de familles pauvres, de personnes handicapées ne pouvant travailler et gagner leur vie, de personnes âgées et d’orphelins. Dans chaque quartier, des comités composés de personnalités connues pour leur engagement social et leur probité se chargent de désigner quelles familles répondent aux critères qui permettent de bénéficier de cette charité.

Hier au palais du peuple, la cérémonie annuelle de redistribution de la Zakat a été ponctuée d’une série de discours. A commencer par celui du directeur général de la fondation, M. Elmi Nour Djama qui, comme chaque année, est revenu sur les principaux critères qui permettent de bénéficier de cette aide. Il a rappelé aussi que cette année, sur les 2000 familles bénéficiaires de la Zakat, 1500 résident dans la capitale alors que pour les cinq régions, 100 familles parmi les plus nécessiteuses ont été inscrites parmi les bénéficiaires pour chaque région.

Le ministre de la Culture et des Awqafs, Moumin Hassan Barreh, s’est réjoui de présider pour la première fois depuis sa nomination cette cérémonie qui, a-t-il dit, illustre à la fois l’engagement social du gouvernement de Son Excellence le président Ismaïl Omar Guelleh mais aussi l’attachement des Djiboutiens dans leur ensemble aux valeurs de l’Islam dont la zakat, c’est-à-dire la charité, fait partie. Il a appelé les plus aisés de ses concitoyens à continuer de soutenir  l’action de la fondation Diwan Azzakat. Le Premier ministre Abdoulkader Kamil Mohamed a pour sa part salué le travail de la fondation depuis sa création il y a 14 ans et a loué sa contribution au développement social. Il a rappelé que la création de cette fondation faisait partie d’une série de mesures par lesquelles le chef de l’Etat a décidé de lutter contre l’extrême pauvreté et la pauvreté relative.

Leave a Reply


 

Trackbacks

Close
Ne ratez plus les mises à jour de la Nation
En cliquant sur l'un de ses liens, vous serez informé en temps réel.