Diversification de l’économie nationale : La Banque mondiale s’aligne sur les priorités nationales

10 février 2019 9 h 54 min0 commentsViews: 42

Le Président de la République, Ismaïl Omar Guelleh, a reçu jeudi 07 février dernier, en fin de matinée, au palais présidentiel, la nouvelle directrice régionale de la Banque mondiale, Marina Weis.

L’entrevue s’est déroulée en présence du ministre de l’Economie et des Finances, chargé de l’Industrie, Ilyas Moussa Dawaleh, et du secrétaire général de la Présidence, Mohamed Abdillahi Wais.

La Banque mondiale s’aligne sur les priorités nationales (1)

Cette audience était une première prise de contact entre le chef de l’Etat djiboutien et la banquière internationale.

Le Président Guelleh et la visiteuse de marque ont abordé l’état de la coopération entre la République de Djibouti et la Banque mondiale. Ils ont discuté aussi des partenariats entre les deux parties dans la réalisation d’une éducation de qualité et d’une santé pour tous, et la création d’emplois.

Il a, en outre, été question du soutien que la Banque mondiale entend apporter au processus largement entamé de diversification de l’économie djiboutienne, notamment le développement du secteur touristique.

La Banque mondiale s’aligne sur les priorités nationales (2)

Visite de courtoisie au Premier ministre

Un peu plus tôt dans la matinée de cette même journée, la directrice régionale de la Banque mondiale a rendu une visite de courtoisie au Premier ministre, Abdoulkader Kamil Mohamed. Ce faisant, Mme Marina Weis était accompagnée du représentant-résident de la Banque mondiale à Djibouti, Atou Seck, et de deux de ses proches collaboratrices, en l’occurrence Tracey Marie Lane et Maria Laura Sanchez Puerta.

La rencontre a eu lieu au salon d’honneur de la Primature en présence du ministre de l’Economie et des Finances, chargé de l’Industrie, Ilyas Moussa Dawaleh, du directeur de cabinet du Premier ministre, Youssouf Aouled Farah, et du conseiller technique, Ali Sillay.

Prenant la parole, la directrice régionale  de la Banque mondiale a remercié le Premier ministre pour son accueil chaleureux et sa disponibilité. Elle s’est dite prête à travailler et à collaborer étroitement avec le gouvernement djiboutien.

Par la suite, l’entretien a porté essentiellement sur les contributions de la Banque mondiale au développement de divers secteurs d’activités,  dont l’énergie et l’essor du secteur privé.

L’occasion pour M. Abdoulkader Kamil Mohamed d’exposer les actions entreprises et les réformes engagées par le gouvernement djiboutien dans l’atteinte des objectifs de son plan de développement à long terme. Par ailleurs, le Premier ministre a interrogé son interlocutrice la sur les possibilités d’accélérer les différents programmes en cours d’exécution et d’aligner la stratégie de développement de la Banque sur les priorités de développement identifiées par Djibouti.

Mme Marina Weis s’est ralliée au souhait du Premier ministre. Elle n’a manqué de saluer  les efforts de Djibouti dans la mise en œuvre des réformes. Elle a souligné que l’augmentation de la capacité et des effectifs du bureau de la Banque à Djibouti s’inscrit dans la volonté de l’institution à renforcer la coopération avec le gouvernement djiboutien.

En outre, elle a évoqué le projet sur le capital humain lancé par le Groupe de la Banque Mondiale dont le rôle est d’accélérer « l’accumulation de capital humain en s’efforçant d’identifier et de soutenir des investissements et des politiques plus efficaces ».

Le Premier ministre et son hôte du jour ont également abordé d’autres sujets tels que les potentiels de l’économie numérique et l’émergence de nouveaux modèles économiques qui offrent aux entreprises privées de nouvelles perspectives.

Sur ce dernier point, la directrice régionale de la Banque mondiale a cité le rôle clé tenu par la chambre de Commerce de Djibouti tout en revenant sur le classement mondial de Doing Business dans lequel Djibouti a fait un bond qui l’a propulsé dans la liste des dix pays les plus réformateurs dans le monde.

Mme Marina Weis, dont c’est la première visite à Djibouti, a pris ses fonctions de nouvelle directrice régionale pour l’Égypte, le Yémen et Djibouti le 1er janvier 2019. De nationalité néerlandaise, elle était auparavant directrice-pays pour la Cisjordanie et Gaza au sein de la Banque mondiale.

Leave a Reply


Trackbacks