Le directeur du bureau régional du PNUD s’entretient avec le Premier ministre

9 octobre 2017 9 h 14 min0 commentsViews: 43

La question des réfugiés yéménites présents sur le sol national a été hier au cœur des discussions entre le Premier ministre Abdoulkader Kamil Mohamed et le directeur du bureau régional du PNUD pour les Etats Arabes, M. Mourad Wahba. La rencontre a eu lieu à la primature en présence du secrétaire général de la primature, Naguib Abdallah Mohamed et la représentante résidente du PNUD à Djibouti, Barbara Manzi.

Le directeur  du bureau régional du PNUD a remercié le Premier ministre pour son accueil et a indiqué que c’est la première fois qu’un responsable du bureau régional visite Djibouti. Il a remercié les autorités djiboutiennes et l’ensemble de la population pour leur accueil et leur solidarité envers les réfugiés yéménites et a exprimé sa volonté de tout mettre en œuvre pour assister le gouvernement djiboutien dans la réponse humanitaire nécessaire. Le haut fonctionnaire des Nations Unies en est ensuite arrivé à l’objet de sa visite : la promotion du développement durable sur le plan économique et social afin de lutter contre la pauvreté. Il a souligné que son bureau allait soutenir les politiques du gouvernement dans ce domaine.  Il a félicité le gouvernement djiboutien pour son  adhésion au plan cadre des Nations Unies (UNDAF) qui va bientôt être signé. « Ceci démontre a-t-il dit  la bonne entente et la coordination entre le gouvernement et le système des Nations unies ».

M.Mourad Wahba a en outre  a exprimé son souhait de revenir à Djibouti et de travailler davantage avec les autorités nationales à l’atteinte  des objectifs de développement, à l’éradication de la pauvreté et à la recherche de la prospérité.

Pour sa part, le Premier ministre AKM a assuré son hôte de son soutien et de celui du gouvernement pour faciliter le travail du PNUD dans le pays. Il  a rappelé que le système des Nations Unies jouait un rôle important dans le processus de développement économique et social du pays et a rendu un vibrant hommage au travail des agences onusiennes dans le pays.

En outre, il a indiqué que le flux des réfugiés était en hausse constante dans le pays et causait de sérieux problèmes humanitaires et sociaux. Il a exhorté le Directeur du bureau régional à multiplier davantage l’aide humanitaire aux refugiés.

Leave a Reply


Trackbacks