Coopérative agroalimentaire d’Assamo : Les efforts du MFF se révèlent fructueux

12 septembre 2018 9 h 21 min0 commentsViews: 28

Le ministère de la Femme et de la Famille (MFF) a organisé plusieurs campagnes de sensibilisation pour transformer les associations féminines des régions rurales en coopératives dans le but de voir l’émergence dans notre pays, de produits «Made in Djibouti». Le tout rentre dans le cadre du projet, intitulé  «Autonomisation des Femmes et Renforcement des Capacités des Communautés» et financé par l’USAID et le PNUD.

Coopérative agroalimentaire d’Assamo (2)

Une mission conduite par des cadres du MFF s’est rendu durant la fin du mois de juin dernier, dans les localités d’Assamo et d’Ali Addeh, Wéa, Mouloud, Dougoum et Kalaf des régions d’Ali Sabieh, Arta, Dikhil et Tadjourah. L’objectif de ces déplacements consistait en la mise en place officielle de coopératives pour les femmes d’Assamo, d’Ali Addeh, de Dougoum et de Kalaf. Ainsi, les cadres du MFF ont sensibilisé celles de Wéa et Mouloud sur l’utilité de se restructurer en coopérative, pour qu’elles puissent pleinement exploiter leurs activités marchandes en conformité avec les lois du pays.  A travers ces différentes démarches,  le ministère de la Femme et de la Famille cherche à renforcer les capacités des femmes vulnérables pour faciliter leur autonomisation économique à travers un accompagnement en vue de la création d’activités génératrices de revenus. C’est en ce sens que les femmes d’Assamo ont mis en place une coopérative agroalimentaire et de transformation des fruits.

Le MFF n’a pas lésiné sur les moyens pour aider ces femmes de cette localité de la région d’Ali Sabieh, à se spécialiser dans la production de confiture locale en leur distribuant des matériels, notamment des pots de conservation, et en dépêchant à Assamo un expert burkinabé dans ce domaine.

Grâce aux efforts du MFF, les femmes de la coopérative agropastorale d’Assamo sont aujourd’hui capables de transformer une quantité de leur stock de fruits en pots de confitures à base de melon, d’orange, de pastèque.

Rachid Bayleh 

Leave a Reply


Trackbacks