Conférence sur la santé et la sécurité du travail : Promouvoir une culture de prévention

7 décembre 2017 8 h 53 min0 commentsViews: 31

«La santé et la sécurité du travail», tel est le thème de la conférence internationale des affiliés et amis de la fédération syndicale mondiale dont les travaux ont commencé hier dans la salle de conférence de la corniche.  Des représentants des syndicats de plusieurs pays africains, dont le coordinateur régional du bureau Afrique francophone de la FSM, Etienne Moussavou participent à ces assises. Le ministre du travail chargé de la réforme de l’administration, Hassan Idriss Samrieh, a présidé la cérémonie d’ouverture des travaux de cette conférence.

Une conférence internationale des affiliés et amis de la fédération syndicale mondiale a démarré ses travaux, hier dans la salle de conférence de la corniche en présence des représentants des syndicats de travailleurs djiboutiens et étrangers. Outre le secrétaire général de l’UGTD,  Said Yonis Wabérie, cette conférence a vu la participation du ministre du travail chargé de la réforme de l’administration Hassan Idriss Samrieh, le ministre de l’éducation nationale et de la formation professionnelle, Moustapha Mohamed Mahamoud, le ministre des affaires musulmane, de la culture et des biens waqfs Moumin Hassan Barreh, le coordinateur régional du bureau Afrique francophone , Etienne Moussavou. Cette rencontre permet  aux participants de partager les bonnes pratiques et les analyses comparatives entre les systèmes de gestion de la sécurité et la santé au travail, et de formuler des stratégies en rapport avec une thématique qui mobilise les partenaires sociaux. Le ministre du travail, chargé de la réforme de l’administration,  et ses collègues ont été accueilli dès leur arrivée par le secrétaire général de l’UGTD. Ils ont salué les personnalités présentes avant de prendre place. Après la lecture d’un verset du Saint Coran suivie des animations des 2 artistes djiboutiens, la cérémonie inaugurale de cette conférence a débuté. Dans son discours d’ouverture, le ministre du travail chargé de la réforme de l’administration, a d’abord remercié le président de la république, Ismaïl Omar Guelleh pour son engagement à soutenir la tenue de ces assises consacrées à la santé et à la sécurité au travail. Il a ensuite salué les efforts consentis par le secrétaire général de l’UGTD et ses collaborateurs dans la préparation de ce colloque. Il a indiqué qu’une mauvaise pratique des règles de sécurité, manipulation ou méconnaissance induisent des fréquents arrêts de travail pour maladies ou accidents. «Les accidents de travail, les maladies professionnelles causent beaucoup de victimes et coûtent chers à la collectivité. La prévention revêt une importance accrue. Nous devons agir ensemble pour promouvoir une culture de prévention afin d’anticiper identifier et réduire les risques. Pour ce faire, la santé et la sécurité au travail doit retrouver la place qui lui revient dans l’entreprise», a souligné en substance M. Hassan Idriss Samrieh.

Le secrétaire général de l’UGTD a abondé dans le même sens. Quant au coordinateur régional du bureau Afrique francophone de la FSM, il a retracé l’historique de la fédération syndicale mondiale.

De son côté, le député Abdou Sikieh Dirieh, président de la commission pour le développement social au sein de l’assemblée nationale, s’est exprimé en ces termes : « Notre pays a déjà mis en place par le biais de la Caisse Nationale de Sécurité Sociale des dispositifs de prise en charge des accidents de travail et de maladies professionnelles. Ce qui démontre que les bases fondamentales de santé et de sécurité du travail existent formellement». Fin de citation.

Nous reviendrons largement sur les engagements pris au terme de la première journée de travaux de cette conférence sur la santé et la sécurité du travail dans notre prochaine édition.

Rachid Bayleh 

Leave a Reply


Trackbacks