Concertation populaire sur la santé à Balbala : Un creuset d’idées

5 novembre 2017 8 h 30 min0 commentsViews: 32

Le ministre de la Santé, Djama Elmi Okieh, s’est rendu jeudi dernier, en compagnie du ministre délégué à la Décentralisation, Hamadou Mohamed Aramis, dans la commune de Balbala.

Balbala était la dernière étape d’une tournée de concertation nationale sur la santé. Les deux membres du gouvernement y ont pris part à un débat avec les acteurs de la société civile. La maire de la ville de Djibouti, Fatouma Awaleh, le président de la commune de Balbala, Waberi Nour, des parlementaires et des élus communaux ont assisté à ce grand rendez-vous avec les habitants de Balbala.

La réunion a débuté par une présentation du directeur de l’hôpital « Cheicko » de Balbala, Dr. Houssein, qui a dressé l’historique des évolutions qu’a connu progressivement ce centre hospitalier. Il a ainsi évoqué  les principales réalisations et les investissements en équipements et en infrastructures médicales.

Concertation populaire sur la santé à Balbala (1)

Dr Houssein a également mis en exergue la vocation de l’hôpital Cheicko qui aspire à devenir le premier hôpital de la République.

Prenant la parole à son tour, l’édile de la capitale a salué la pertinence de cette consultation populaire qui place le citoyen au cœur des enjeux de la santé.

De son côté, le ministre délégué à la Décentralisation a déclaré que cet exercice de participation active des citoyens constitue un creuset d’idées et des propositions qui éclairent et orientent au mieux les décideurs politiques dans l’accomplissement de leur mission.

Après avoir brièvement rappelé les objectifs de cette assise, le ministre de la Santé a ouvert le débat. A tour de rôle, les participants se sont relayés au micro pour exposer leurs interrogations, leurs suggestions et leurs doléances en matière de la politique de santé menée dans leur commune.

Ces questions portaient essentiellement sur l’implication de la communauté, l’accessibilité aux soins, l’amélioration de la qualité des prestations, l’intensification de la lutte contre les moustiques, etc…

Les habitants de Balbala ont également soulevé le problème récurent d’assainissement et d’évacuation d’eaux usées auxquels  ils sont confrontés au quotidien.

A ce sujet, le ministre de la Santé s’est engagé à prendre toutes les dispositions nécessaires avec tous les services concernés afin de résoudre cette situation d’insalubrité publique.

Après avoir écouté les doléances et interrogations des intervenants, le Dr. Djama Elmi Okieh a apporté des éclaircissements sur les contours de l’action gouvernementale en matière de santé publique dans la commune de Balbala. Cette rencontre hautement instructive s’est clôturée dans la joie et la bonne humeur.

Leave a Reply


 

Trackbacks

Close
Ne ratez plus les mises à jour de la Nation
En cliquant sur l'un de ses liens, vous serez informé en temps réel.