Concert de solidarité en faveur de Fatouma Ahmed Dembil et Fouad Ilkaassé

2 janvier 2018 9 h 43 min5 commentsViews: 138

Dans la soirée de jeudi dernier, au palais du peuple, le deuxième concert, composé d’une série de spectacles de solidarité dont les recettes sont destinées à Fatouma Ahmed Dembil et Fouad Ahmed alias Fouad Ilkaassé, a eu un franc succès. La plus grande salle du palais était noire de monde, les personnalités politiques et du monde des affaires étaient nombreuses et la soirée a été particulièrement animée. Ce soir-là, outre le spectacle, une vente aux enchères, celles de deux toiles, ont marqué les esprits.

Concert de solidarité en faveur de Fatouma Ahmed Dembil et Fouad Ilkaassé (1)

Les recettes, naturellement, iront aux deux artistes en difficulté. Le Premier ministre, M. Abdoulkader Kamil Mohamed, ainsi que plusieurs membres du gouvernement ont participé aux enchères qui n’ont pas cessé de monter pour finalement s’arrêter à 500 000 francs Djibouti. C’est le Premier ministre et le ministre de la Culture, M. Moumin Hassan Barreh, qui ont acquis les toiles. Ce soir-là au palais du peuple, la solidarité djiboutienne s’est exprimée d’une belle manière. Le concert de soutien aux deux icônes de la musique djiboutienne, à savoir Fouad Ahmed et Fatouma Ahmed Dembil, s’est poursuivi dans la soirée du vendredi 29 décembre 2017 au Théâtre national des Salines. Les musiques du pays avec des artistes qui ont mis l’effervescence dans le public, comme Abdi Nour Allaleh, Abdo Saoudi, Ibrahim Somali ou encore Fafi Haroun. Les deux artistes de la chanson djiboutienne ont été accueillis à leurs arrivées au Théâtre des Salines comme il se doit par tous leurs fans qui leur ont souhaité en grande majorité un prompt rétablissement. Plusieurs chanteurs et chanteuses ont participé à ce grand concert tant attendu par la jeunesse djiboutienne.  A titre d’information, actuellement, le gouvernement, en particulier le ministère des Affaires musulmanes, de la Culture et des Biens Wakfs, prépare le processus du droit à l’assurance maladie universelle afin d’en faire bénéficier tous les artistes. En faveur de nos artistes, des redevances des droits d’auteur seront également payés tous le trois mois à l’Office Djiboutien des Droits d’Auteurs.

Courrier de : Abdallah Soultan Dileita 

Leave a Reply


Trackbacks