Collège Biokeyd : Un don américain de livres en langue anglaise

12 septembre 2018 9 h 16 min0 commentsViews: 66

L’ambassadeur des Etats-Unis d’Amérique accredité à Djibouti,  Larry André, a livré dans l’après midi du dimanche 09 septembre 2018   un don des livres en langue anglaise au collège Biokeyd. Quelque 200 ouvrages d’apprentissage de la langue de Shakespeare  ont été remis aux mains des responsables de l’établissement scolaire. La cérémonie de remise de ce don a réuni sur place le ministre de l’Education nationale et de la Formation professionnelle,  Moustapha Mohamed Mahamoud, le secrétaire général du MENFOP, Mohamed Abdallah Mahyoub, le principal du collège et un bon nombre de collégiens.

Un don américain de livres en langue anglaise (1)

L’ambassade des Etats -Unis d’Amérique à Djibouti par le biais du programme « the American Shelf » a octroyé plusieurs cartons des livres, composés des ouvrages d’apprentissage et autres manuels scolaires en langue anglaise, dimanche dernier au collège Biokeyd.

Ce don des livres a été remis aux mains des responsables de l’établissement scolaire par le chef de la représentation diplomatique américaine, Larry André, en présence du ministre de l’Education nationale et la Formation professionnelle, Moustapha Mohamed Mahamoud, et plusieurs de ses proches collaborateurs.

A noter que le programme, intitulé «  The American Shelf » est destiné à éveiller la curiosité des élèves dans l’apprentissage de la langue de Shakespeare.

En ce sens,  l’ambassade américaine entend fournir continuellement des livres mais aussi mettre en œuvre des programmes passionnants  d’apprentissage en langue anglaise. Et ce afin que les récipiendaires puissent découvrir et apprécier la littérature anglaise.

A l’issue de la cérémonie, le ministre de l’Education nationale et la Formation professionnelle a rappelé l’importance de la langue anglaise dans l’enseignement fondamental.

« L’Etat a prévu d’intégrer des enseignements en langue anglaise dès la classe de quatrième année dans les écoles primaires. L’objectif du gouvernement est de rehausser le niveau d’apprentissage de la langue anglaise chez les écoliers, collégiens, et lycéens dans la capitale et les régions de l’intérieur. Nous remercions l’ambassade des Etats-Unis d’Amérique qui soutient notre politique de développement de l’éducation et de la connaissance à travers des dons des livres et  des formations des jeunes étudiants djiboutiens », a déclaré M. Moustapha Mohamed Mahamoud. De son côté,  l’ambassadeur Larry André a souligné que  Les djiboutiens sont réputés pour leurs aptitudes linguistiques.

«Très peu de Djiboutiens ne parlent qu’une seule langue. Beaucoup parlent trois ou même plus. Djibouti possède un riche héritage linguistique : deux langues officielles, le français et l’arabe, et deux langues nationales, le somali et l’afar. Lorsque j’ai visité Djibouti pour la première fois en 2000, j’ai remarqué que très peu de Djiboutiens parlaient anglais, malgré l’importance de l’anglais dans les pays voisins. Lorsque je suis revenu à Djibouti plus tôt cette année, j’ai constaté que les anglophones étaient beaucoup plus présents. Je crois que nous pouvons maintenant dire que l’anglais est la cinquième langue de Djibouti», a-t-il affirmé en substance.

Souber 

Leave a Reply


Trackbacks