China Merchants Group International/Ports de Djibouti: Un partenariat qui fait ses preuves

10 septembre 2013 9 h 34 min13 commentsViews: 762

Avec la pose de la première pierre du port d’exportation de bétail de Damerjog et du port multiservices de Doraleh par le Président de la république, Djibouti s’est hissé au rang de leader continental  en matière de transport multimodal grâce à son partenariat privilégié avec la China Merchants Group international.

C’est le 17 juillet 2012, lors d’une visite de travail du Président Ismaïl Omar Guelleh en Chine qu’un accord-cadre de partenariat stratégique a été signé entre l’APZF et le groupe chinois dénommé China Merchant Group International.

La CMGI qui a fêté ses 140 ans en 2012, est une société bien connue à l’échelle internationale pour la réalisation de grands projets portuaires.

En effet, la CMGI qui est le premier opérateur portuaire public en Chine avec 60 millions d’EVP traités en 2012, signe un accord de portée historique avec le Port Autonome International de Djibouti, devenu entretemps une société anonyme dénommée « Ports de Djibouti ».

Ainsi, dans le cadre de cet accord, la China Merchant Holding International entre à hauteur de 23, 5% dans le capital du Port Autonome International de Djibouti et de 23,1% dans celui de Djibouti Free Zone pour la somme de 185 millions de dollars US et s’implante du même coup à Djibouti.

Les autorités nationales savent que ce  partenariat tissé avec la China Merchant Holding International permettra d’assurer une meilleure couverture de la demande croissante en trafic maritime d’une part, et d’autre part de doper le développement économique et social du pays en général.

Quant aux partenaires chinois,  satisfaits d’entrer dans le capital du plus grand port en eaux profondes de l’Afrique avec plus de 25 millions de tonnes de capacités de transbordement, ils ont mis en exergue leur désir de capitaliser le savoir-faire portuaire acquis auparavant auprès du groupe Dubaï Ports World avant de passer à la mise en place d’un   chantier naval et de réparation de navires ainsi qu’une nouvelle ligne maritime.

A partir de là, les choses s’accélèrent, et le 21 Mars 2013, le ministre de l’Economie et des Finances, M. Ilyas Moussa Dawaleh, a reçu dans la salle de réunion de son cabinet ministériel une délégation chinoise conduite par le président directeur général de la China Merchant Holding, M. Fu Yuning.

Les deux parties ont notamment abordé les enjeux inhérents au projet de construction d’un nouveau port multiservices qui serait le plus grand port en Afrique selon les avis concordants des intervenants djiboutiens et chinois.

S’en est suivie une rencontre entre le Chef de l’Etat et les dirigeants de la CMGI à l’issue de laquelle il a été décidé de renforcer avec les Chinois, les capacités opérationnelles des infrastructures portuaires de Djibouti. La coopération sino-djiboutienne a de beaux jours devant elle.

Leave a Reply