Commune de Balbala : Sensibilisation sur les bonnes pratiques hygiéniques

26 mars 2018 8 h 49 min0 comments
Commune de Balbala : Sensibilisation sur les bonnes pratiques hygiéniques

A l’instar du reste du monde, Djibouti a célébré  jeudi dernier, la journée mondiale de l’eau. Dans ce cadre trois séances de sensibilisation communautaires sur les bonnes pratiques en hygiéniques ont été organisées dans la commune de Balbala.  L’organisation non gouvernementale « Action contre la Faim » (ACF) et l’association « Paix et Lait » (APL) se sont mobilisées jeudi dernier avec leurs partenaires de la société civile de Balbala  à l’occasion de la journée mondiale de l’eau. Grace à la mobilisation des associations communautaires, des séances de sensibilisations ont été organisées dans trois sites différents à savoir la garderie communautaire de PK 12, le siège d’une association  basée au quartier  Balabala1 et  une autre   à Hayableh. L’événement a regroupé sur place, la chargée de communication de l’association de lutte contre la Faim (ACF), Mouna Moussa Sougueh,  Lucie Daniel ,  la chargée de plaidoyer , Nutris le responsable du programme du marketing social( EAH), et   plus de  deux cent personnes en particulier des femmes et leurs enfants ont assisté à des séances de jeux, des animations,  des questions -réponses sur les questions liées à l’hygiène. L’objectif visé  à travers ces jeux était d’apporter aux habitants de ces quartiers un enseignement […]

Read more ›

Semaine de la Francophonie à Djibouti : L’IFD propose des activités variées

15 mars 2018 8 h 49 min0 comments
Semaine de la Francophonie à Djibouti : L’IFD propose des activités variées

La semaine de la langue française et de la francophonie se déroule du 17 au 22 mars 2018. Cette semaine permet de célébrer la langue française à travers de nombreuses animations organisées partout en France et à l’étranger. La semaine de la langue française et de la francophonie est un temps fort de l’opération «Dis-moi dix mots». Chaque année, dix mots sont mis à l’honneur. Pour l’année 2018, la nouvelle édition libère la parole, à voix basse ou à voix haute, avec ou sans accent. Les dix mots retenus sont : accent, bagou, griot, jactance, ohé, placoté, susurrer, truculent, voix, volubile. L’Institut Français de Djibouti (IFD) profite de cette semaine pour offrir à son public une dizaine d’activités diverses et variées, pour petits et grands. Au programme, la venue d’écrivains français : Arno Bertina et Nicolas Fargues, un spectacle de rap poétique avec le slameur Maras et Beasty, des conférences, des activités littéraires. Les amateurs de littérature et les mélomanes peuvent consulter la page web de l’IFD (www.institutfrancais-djibouti.com) pour connaître les activités au programme de la semaine dédiée à la francophonie sous les cieux djiboutiens.

Read more ›

Entretien avec…Ibrahim Elmi Mohamed Coordinateur des projets DRSLP I, DRSLP III et RLACC au Ministère de l’Agriculture

29 janvier 2018 14 h 48 min4 comments
Entretien avec…Ibrahim Elmi Mohamed Coordinateur des projets DRSLP I, DRSLP III et RLACC au Ministère de l’Agriculture

Ibrahim Elmi Mohamed, conseiller technique au Ministère de l’Agriculture, de l’Eau, de la Pêche, de l’Elevage et des ressources halieutiques, est le coordinateur des projets financés par la BAD en matière de résilience à la sécheresse : le DRSLP I, DRSLP III et le RLACC. Dans cette interview, il nous fait découvrir les objectifs des DRSLP I et III, et évoque l’ambition qui anime son équipe pour réussir cette lourde mission. « le DRSLP est en cohérence parfaite avec les politiques et stratégies nationales en matière de réduction de la pauvreté et de renforcement de la sécurité alimentaire » La Nation :- Le gouvernement djiboutien à travers le Ministère de l’Agriculture, de l’Eau, de la Pêche, de l’Elevage et des ressources halieutiques a lancé en Juin 2013 le projet DRSLP. Eclairez notre lanterne sur les objectifs que poursuit ce projet. Ibrahim Elmi Mohamed : – Je dirai que le DRSLP I et le DRSLP III sont des programmes multinationaux dont l’objectif général est d’améliorer la résilience à la sécheresse et aux changements climatiques et le développement des moyens d’existence durable pour les éleveurs nomades et les agro-éleveurs. Les deux programmes, c’est important de le souligner, sont complémentaires.  Le DRSLP c’est […]

Read more ›

Un recueil de poésie pour soutenir nos deux artistes malades

18 janvier 2018 9 h 16 min5 comments
Un recueil de poésie pour soutenir nos deux artistes malades

L’association « La caravane du livre » a édité un recueil de poésie, intitulé « Débout l’artiste ! » pour soutenir les deux grands chanteurs malades, en l’occurrence Fouad  Ahmed et Fatouma Ahmed. Ce recueil, auquel plusieurs personnes ont contribué, rend hommage en général à l’artiste et s’associe à l’élan de solidarité nationale en faveur de ces deux figures de la chanson djiboutienne. Qu’est ce que « Débout l’artiste » ?  Oumalkher Elmi Robleh, professeur formateur en sociologie de l’éducation au CFEEF, qui a préfacé cette œuvre, répond à cette question : « C’est un petit recueil de poésie regroupant des plumes diverses et engagées pour la cause de l’art ? Ou autre chose ? Plus qu’un petit recueil, il  est un hommage salutaire à une cause qui peine à résister aux valeurs d’un monde de plus en plus mercantiliste et qui laisse peu d’espace au langage du cœur et à la libre expression des sentiments. C’est aussi l’effort conjugué de toute une nation pour venir, à travers les mots et la joie qui les accompagne, en rescousse à ceux qu’elle considère comme des êtres extraordinaires : les artistes. Il est également une collaboration intellectuelle  et plurielle: les poèmes retenus […]

Read more ›

Portrait : Mahad Omar Dabar Le marcheur de la paix

11 janvier 2018 15 h 26 min1 comment
Portrait : Mahad Omar Dabar Le marcheur de la paix

Grand, maigre, éclairé d’un large sourire, Mahad Omar Dabar est un marcheur atypique. Passionné de faire un jour Djibouti – Dakar à pied, il se lance en mars 2017 pour fêter à sa manière le 40ième anniversaire de notre souveraineté, à parcourir de long en large le territoire de la république de Djibouti. Une distance d’environ 1000 kms que Mahad a bouclée en 80 jours. Nous sommes le 11 novembre 1979 dans la petite maison d’Omar Dabar sise au quartier 7 avenue 40, on célèbre la naissance d’un petit garçon. Son nom: Mahad Omar Dabar. Le temps passe vite et le petit bout d’homme grandit chaque jour un peu plus. Atteint l’âge d’aller à l’école, il use d’abord ses fonds de culotte sur les bancs de l’école de La Salle sise entre le stade municipal et le quartier 7, avant de prendre le chemin du Lycée Industriel et Commercial (LIC) ou il décroche un diplôme d’électrotechnicien. Par la suite, il sera embauché comme technicien de la sonorisation à la Radio Télévision de Djibouti (RTD). Un jour ou il participait à Arta la marche de la Paix, il a eu l’idée de réaliser un projet de sensibilisation pour la paix et […]

Read more ›

Concert de musique à l’IFD : à la découverte des sons et rythmes du « djembé » ouest africain

15 h 18 min8 comments
Concert de musique à l’IFD : à la découverte des sons et rythmes du « djembé » ouest africain

Un concert, placé sous le signe des sons d’Afrique de l’Ouest, est prévu ce jeudi 11 janvier 2018, dans la salle de spectacles, dénommée Arthur Rimbaud, de l’Institut français de Djibouti. Le groupe sénégalais, Leonardo Djembe-music présentera un spectacle de « djembé » et de guitare au sein de l’IFD. Il sera accompagné de danseuses et de danseurs qui mettront en valeur et auront le plaisir de vous faire découvrir les danses traditionnelles sénégalaises. L’artiste guitariste béninois Magloire sera également de la partie. Les deux artistes organisent un spectacle musical traditionnel de leurs pays respectifs avec leur instrument phare, le fameux tambour d’Afrique appelé Djembé. Ce dernier sera la star de la soirée et sera accompagné de guitares acoustiques et d’un saxophone. Les mélomanes sont vivement conviés à découvrir le plaisir des rythmes du «djembé».  Ce rendez-vous musical reflète assez la diversité de la programmation culturelle que l’IFD a concoctée pour l’année 2018. La billetterie est disponible sur place. Les adhérents de l’IFD devront s’acquitter de la modique somme de 500 FDJ. Tous les autres spectateurs devront payer le double.

Read more ›