CASAF : L’artisanat au féminin

16 mai 2018 8 h 37 min0 commentsViews: 164

A l’issue d’une semaine d’intenses travaux, l’atelier sur le développement de nouveaux produits artisanaux à base de perles et de vannerie s’est achevé le 13 mai dernier au centre des actions sociales et de l’autonomisation des femmes (CASAF), sis à Balbala. Organisée par le ministère de le Femme et de la Famille en collaboration avec le PNUD et l’USAID, la session de formation a regroupé une soixantaine de femmes issues des régions de l’intérieur du pays. 

L'artisanat au féminin (2)

C’est au terme d’une semaine de formation dispensée par des experts de l’ONG internationale « Aid To Artisans », soixante artisanes provenant des cinq régions de l’intérieur ont bénéficié des techniques et de la maîtrise de nouveaux produits artisanaux à base de perles et de vannerie. L’objectif est de développer l’artisanat local en redynamisant le savoir-faire des associations.

La cérémonie de clôture a vu la participation de la secrétaire générale du ministère de la Femme et de la Famille, Yasmine Salem Said, d’un représentant du PNUD ainsi que plusieurs cadres du MFF dont le directeur par intérim du CASAF, Saïd Abdou Elmi.

La venue des trois personnalités vient traduire la volonté du gouvernement  à promouvoir l’emploi des jeunes et l’artisanat, l’autonomisation des femmes et le renforcement des communautés. La secrétaire général du MFF a apprécié les premiers échantillons confectionnés et n’as pas manqué d’encourager les artisanes venues des 5 régions de l’intérieur.

Cette formation, qui s’inscrit dans le cadre du projet «Autonomisation économique des femmes », permet aux bénéficiaires d’acquérir des connaissances dans le design des produits à base de perles et de vannerie, d’améliorer leurs techniques de confection pour disposer d’un produit avec une qualité de finition et d’images aux normes internationales.

Enfin, ces artisanes seront en mesure de maîtriser les techniques de confection de base. Elles continueront à confectionner les produits selon les recommandations des formatrices et bénéficieront d’un suivi d’un mois dans la production de leurs produits qui feront l’objet d’une exposition lors d’une prochaine foire que le MFF organisera à la fin du mois de juin 2018.

Rachid Bayleh 

 

Leave a Reply


Trackbacks