Campagne électorale des Législatives 2018 : Des joutes verbales

Campagne électorale des Législatives 2018 : Des joutes verbales

13 février 2018 8 h 13 min0 commentsViews: 66

La campagne électorale des législatives 2018 rythme nos journées depuis vendredi dernier. Elle met en lice les candidats de l’UMP et ceux de l’UDJ-PDD dans la circonscription électorale de Djibouti-ville. La région d’Ali-Sabieh voit concourir les prétendants de l’UMP et du CDU à la députation. Une configuration similaire existe dans la région de Tadjourah où les champions de l’UMP et leurs adversaires de l’ARD sillonnent les quartiers populaires de la ville blanche et les localités rurales avoisinantes.

Des joutes verbales

Seule, l’UMP a présenté des candidats dans les 3 autres circonscriptions électorales, à savoir Arta, Dikhil, et Obock. Quatre jours après ses débuts, la campagne électorale des législatives 2018 bat son plein. Les différentes formations politiques tiennent des meetings en des zones bien ciblées. Leurs candidats respectifs s’efforcent de prendre des accents de tribuns devant leurs partisans.

Les leaders de l’UMP plaident en faveur d’une nouvelle dynamique au service du développement national. Les chefs de file des partis de l’opposition se veulent les chantres d’une volonté d’alternance politique.

Outre les joutes verbales, les uns et les autres vont à la rencontre des leaders d’opinion dans la capitale et les régions de l’intérieur. L’objectif de cette démarche est de ratisser large les voix des électeurs djiboutiens un peu partout au pays.

Leave a Reply


Trackbacks