Campagne électorale des Législatives 2018 à OBOCK : L’UMP fait fureur dans le village d’Assa-Sane

13 février 2018 9 h 15 min9 commentsViews: 34

A ASSA-SANE, hier, les candidats de la majorité sortante ont fait une véritable démonstration de force lors d’un meeting haut en couleur qui a vu un attroupement massif des locaux autour de la direction régionale de campagne, conduite par le directeur de campagne et le chef de file des candidats de la majorité.

L’UMP fait fureur dans le village d’Assa-Sane (2)

Les meetings en plein air et les rencontres individualisées avec les particuliers ou les groupes s’enchainent et sèment les graines du triomphe le Jour J, pour les candidats de la majorité sortante qui lèvent les foules partout, dans tous les recoins de la région d’Obock.

Après le chef lieu et la cité balnéaire de Khor Angar, les champions de l’UMP avaient rendez-vous avec leur peuple à Assa Sane. Un rendez- vous réussi dans tous les sens du terme au regard de l’accueil chaleureux et l’enthousiasme débordant nourri par les acclamations interminables et les olé olé noyés dans les hurlements d’une marrée humaine déchainée.

C’est dans cette euphorie que les candidats de la majorité sortante et le directeur de campagne se sont jetés dans l’arène avec un bain de foule si chaleureux avec les centaines d’hommes et de femmes venus pour leur témoigner une adhésion totale.

A tout seigneur tout honneur, le chef du village qui a souhaité la bienvenue à la délégation avec un mot bien senti où il a dit l’honneur ressenti par la communauté d’ASSA-SANE pour le choix de leur  village pour tenir ce meeting. Il a tenu ensuite des propos élogieux empreint de sagesse et d’affection, en concluant par une demande solennelle à l’adresse des habitants survoltée pour porter et soutenir les candidats de l’UMP jusqu’à la victoire  du 23 février prochain.

Apres ce mot de bienvenue du chef du village et de quelques interventions de notables de la région dont, Ali Meeke et Ali Angado, le directeur de campagne et les candidats de la majorité sortante ont, tour à tour, pris la parole pour présenter leurs programmes et chercher l’adhésion populaire qui semblait déjà acquise. C’est d’abord, la jeune candidate Fatouma Mohamed Hamadou qui a dit toute sa gratitude et sa reconnaissance pour l’accueil chaleureux. Elle s’est adressée aux femmes en leur disant tout le bien qu’elle pense d’elles qui sont les piliers des foyers et les organisatrices de la vie sociétale au sein de la cité. Elle a soutenu que les femmes sont au cœur de toutes activités humaines, quelle que soit leur nature et leur portée, avant de les inviter à assumer pleinement leur rôle participatif aussi bien dans la vie politique que socioéconomique, sans se laisser enfermer dans des pratiques ancestrales. « C’est pour cette raison valable et bien d’autres que je demande aux femmes d’aller voter massivement le 23 Février 2018 aux listes de la majorité sortante » a-t-elle martelé. Le candidat Kamil Houmed Mohamed fait aussi une intervention musclée. Originaire de la localité d’Assa-Sane, il a rappelé, sous les ovations de la foule, les différentes étapes du processus de développement de la ville. Il a félicité les habitants de la ville qui ont pris conscience très tôt et se sont appropriés leur avenir, en mobilisant leurs ressources financières si maigres pour construire les centres communautaires socio-éducatifs.

À son tour, le chef de file, Ali Houmed Hassan, est monté au créneau pour sensibiliser les habitants surexcités par les différentes interventions. Il a félicité les habitants d’Assa-Sane qui se mobilisent davantage, chaque jour, pour mieux organiser, avec les moyens dont ils disposent, la vie en société en prenant à bras à corps toutes les problématiques qui se posent en termes de développement. Il a indiqué ensuite qu’il était venu ici, en compagnie de Kamil Houmed, pour solliciter un mandat local en prenant des engagements forts devant les électeurs. Il a conclu son intervention par une demande renouvelée d’un nouveau mandat, cette fois-ci nationale, pour défendre les intérêts de la région au niveau national.

Le directeur de campagne, Idriss Abdou Ali, a tenu, à son tour à remercier les habitants de la cité qui sont venus soutenir les candidats de l’UMP sous un soleil brulant. Il a demandé aux habitants de ne pas prêter attention aux dénigrements qui viennent de partout. D’ailleurs, le gouvernement a parachevé les travaux de construction du barrage de Saday  pour garantir la sécurité en eau potable au profit des communautés pastorales, meurtries par la soif. « Certaines personnes n’ont pas hésité à taxer ce beau projet phare de mensonge purement électoraliste » a-t-il lancé avant de renchérir en soulignant « qu’elles avaient toutes déchantées par la concrétisation du projet qui sert aujourd’hui au village d’ASSA-SANE, de support au développement, au profit des habitants ». Il a fini en rappelant que « la construction du barrage permettra d’irriguer plus 225 hectares de terre en cette zone dont l’irrigation permettra de développer les activités d’agro-élevage ».

Le directeur de campagne a également soulevé une question épineuse comme celle de l’environnement. Il a insisté sur un ton ferme d’arrêter de couper les arbres pour en faire du charbon. La production de charbon de bois est la première cause de déforestation et tout le monde connaît les conséquences fâcheuses de telle pratique sur l’environnement et les hommes, a-t-il indiqué.

MAS 

 

Leave a Reply


Trackbacks