Campagne électorale des Législatives 2018 à djibouti-ville : Les communautés de Ras-Dika soutiennent l’UMP

13 février 2018 8 h 28 min1 commentViews: 149

Si les 3 premiers meetings de la campagne électorale de l’UMP ont eu lieu à Balbala et à Boulaos, le quatrième meeting de l’Union pour la Majorité Présidentielle s’est déroulé sur le terrain vague sis devant l’annexe Barkat Siraj du quartier Héron dans la commune de Ras Dika. Ici aussi, le choix n’était pas anodin.

Des milliers d’habitants, issus de la commune de Ras-Dika, se sont rassemblés hier après-midi sur le terrain vague sis devant l’annexe du RPP Barkat Siraj du quartier Héron, pour acclamer et crier haut et fort leur soutien indéfectible aux candidats de la liste de l’Union pour la Majorité Présidentielle (UMP), une coalition composée de cinq importants partis politiques du pays (RPP, FRUD, PND, PSD et UPR).

Une foule imposante, une marée humaine issue non seulement des quartiers de la commune de Ras-Dika mais aussi de  ceux des communes de Balbala et de Boulaos, portant pancartes et banderoles plébiscitant le chef de file et ses colistiers de l’UMP. Une multitude d’organisations de la société civile a également répondu à l’appel : les associations des quartiers 1 et 2, l’association Rasmy, l’association «Vivre Plus Fort» des personnes à besoin spéciaux, l’association des sourds et malentendants, association communautaire de Barwaqo, l’association CHARAF 2, association d’Ambouli-Djebel, «La cité Maka-Mukarama», l’annexe du quartier 5, … La liste n’est pas exhaustive.

A Ras-Dika, la mobilisation et forte, très forte même. L’Union pour la majorité présidentielle (UMP), ne lésine pas sur les moyens pour avoir le maximum de sièges à l’assemblée nationale. Le staff de la campagne électorale distribue des teeshirts et des chapeaux à l’effigie des candidats de l’UMP.

Les communicants des candidats de l’UMP savent tirer parti de l’utilisation des grands supports publicitaires. Lesquels ont couvert les affiches de campagne de l’UMP sur les murs les artères de la commune de Ras-Dika.

Lors de ce quatrième meeting de l’UMP, les membres de  l’association «Vivre plus fort» se sont mobilisés massivement pour soutenir les candidats de l’UMP. L’ambiance était festive, sur fond d’animation musicale et de chants patriotiques, des troupes les plus emblématiques de notre pays telles que GAAN MAAN, WAGARI, AL KHAZALI et 4 MARS. Jusqu’à l’arrivée du n°1 de la liste de l’UMP, Abdoulkader Kamil Mohamed suivi de ses 34 autres candidats de l’Union pour la Majorité Présidentielle. La maire de la capitale, Fatouma Awaleh Osman, les présidents des communes de Ras-Dika et de Balbala, respectivement Ibrahim Saïd Ibrahim et Waberi Nour Eleyeh, ainsi que les élus communaux de Balbala, de Boulaos et de Ras-Dika étaient présents devant l’annexe de Barkat Siraj pour assister à ce quatrième meeting de l’UMP.

Comme  à l’accoutumée, les interventions des orateurs de la coalition de l’UMP ont pu débuter après une lecture d’un verset du Saint Coran.  Le candidat Omar Abdillahi Ahmed, qui a pris la parole le premier, la candidate Fatouma Daoud Houmed ainsi que la présidente du PSD (membre de la coalition de l’UMP) Hasna Moumin Bahdon ont tour à tour exhorté l’assistance à voter avec le bulletin vert le 23 février prochain.

Le chef de file de l’UMP, Abdoulkader Kamil Mohamed, qui s’est exprimé dans toutes les langues locales (Arabe, Afar et Somali) a indiqué que le Héron est le quartier où il a fait ses premiers pas en politique. «On dit souvent que des gens aisés habitent dans ce quartier, ce qui est faux car il est peuplé par des gens riches et des gens vulnérables comme les autres quartiers de la capitale.» a-t-il lancé à l’endroit de la foule. «Le port de Djibouti va déménager vers le port polyvalent de Doraleh qui va servir à mettre en place un centre financier et commercial. Et toutes les banques vont s’installer dans cette zone là. Il abritera aussi un grand site touristique dont la marina et tout ça est dans le programme du futur gouvernement de l’UMP. Alors pour que tous ces programmes se réalisent, nous comptons sur vous pour que vous puissiez voter le 23 février avec le bulletin vert», a-t-il déclaré en substance. Il a souligné que l’UMP est la seule formation politique capable de guider la nation djiboutienne vers un développement harmonieux.

En marge de ce quatrième meeting, M. Abdoulkader Kamil Mohamed et les autres candidats de la liste de l’UMP de Djibouti-ville n’ont pas boudé le plaisir de prendre un bain de foule.

Rachid Bayleh 

Leave a Reply


Trackbacks