Banque Centrale de Djibouti (BCD) : Bientôt, le lancement d’une monnaie électronique

19 juin 2017 8 h 55 min0 commentsViews: 118

Une réunion d’information à l’adresse des opérateurs  économiques et financiers  de la place en vue du lancement imminent d’une monnaie électronique a eu lieu hier à la Banque centrale de Djibouti. Présidée par le gouverneur de la Banque Centrale de Djibouti (BCD), M. Ahmed Osman Ali, cette réunion a permis de sensibiliser les participants sur les caractéristiques de cette monnaie mais aussi les conditions et les modalités d’exercice  des activités des émetteurs de cette nouvelle monnaie.

Dans son mot d’ouverture  de cette réunion le gouverneur de la BCD, M. Ahmed Osman Ali, a indiqué que le prochain lancement de la monnaie électronique fait suite au vaste chantier de modernisation  de l’architecture  et de l’infrastructure financière de notre pays  mené par la Banque Centrale de Djibouti  avec le soutien de la Banque Mondiale. Ce projet prévoyait  notamment la modernisation du système nationale de paiement permettant  de prendre en compte les activités financières dématérialisées  et utilisant les  NTIC ( mobile banking, mobile money, e-banking, virement et chèque électronique, chambre de compensation virtuelle etc….). Aussi il est prévu la mise en place d’un système d’information de crédit , la création d’un Fonds de Garantie Partielle et des crédits pour l’appui au financement des PME/PMI  et la mise sur pied d’un Comité National de la Charia pour mieux encadrer les activités financières islamiques, etc..

M. Ahmed Osman Ali a tenu à rappeler que dans le cadre de la modernisation du Système de paiement nationale, avait été adopté en juillet 2016 la Loi N0118/AN/15/7e loi portant création d’un  système national de paiement, sa réglementation et sa surveillance.

« Avec l’adoption du concept de «monnaie électronique » au niveau des services financiers numériques, la République de Djibouti va pouvoir  profiter des avantages  de l’innovation  technologique », a  affirmé le gouverneur de la BCD.

Pour ce faire, d’un côté, les opérateurs en téléphonie mobile vont mettre en place un service financier  appelé habituellement mobile money, lequel permet à un particulier titulaire d’un téléphone portable  de disposer d’un équivalent d’argent liquide  dans ce support cellulaire, de le transférer selon  ses  besoins et de payer des commerçants ou  des prestataires de services. Par ailleurs, les  banques  et  de nouveaux entrants  vont également élargir leurs gammes de services avec la mise à la disposition du public de cartes de paiement prépayés comme porte-monnaie électronique selon les précisions du gouverneur.

…Un service très utilisé dans le monde. Rappelons que les services financiers numériques sur support téléphonique ont connu un réel succès dans le monde. Ce moyen de paiement est repliqué bien au-delà de l’Afrique où il a vu le jour. Grâce  à la fluidification des transactions commerciales, de nombreux pays en développement  et émergents  ont amélioré de manière significative leur croissance  économique  avec un accroissement  de l’inclusion financière  de leur population  et la multiplication de nouvelles activités génératrices de revus. Aussi de nombreuses micro-entreprises se sont formalisées et fur et à mesure de leur essor.

Avec l’entre en vigueur de cette nouvelle instruction, les activités de mobile banking et mobile money seront désormais autorisés sur notre territoire, sous le contrôle  et la supervision  de la Banque centrale. Les prestataires  de ces nouveaux services, qui pourront aussi bien être  les établissements bancaires que d’autres opérateurs économiques, devront au préalable  obtenir une licence ou une autorisation  auprès de la Banque   Centrale (voir les conditions d’octroi de licence), pour démarrer  leurs activités.  Les modalités d’octroi de la License ainsi que les conditions d’exercice et de surveillance de ces nouvelles activités de monnaie électronique ont été présentées par M. Habib, chef du service juridique à la BCD.

Kenedid Ibrahim

Leave a Reply


 

Trackbacks

Close
Ne ratez plus les mises à jour de la Nation
En cliquant sur l'un de ses liens, vous serez informé en temps réel.