Audiences du chef de l’Etat: Le Médiateur de la République remet son rapport annuel au chef de l’Etat

30 décembre 2013 14 h 42 min2 commentsViews: 1001

Hier, le Médiateur de la République, M. Souleiman Miyir Ali, a été reçu  par le chef de l’Etat à qui il a remis son rapport d’activités couvrant la période allant de juin 2012 à juin 2013.  Lors de la remise solennelle du document – qui est le douzième rapport remis au chef de l’Etat depuis la création de cette institution- le médiateur a prononcé un discours dans lequel  il a longuement évoqué le rôle du médiateur,  sa place au sein des institutions de la République, etc.

Créée en 1999, la Médiature de la République a su gagner sa place au sein des institutions de la République. Les mots sont ceux de M. Souleiman Miyir Ali, médiateur de la République.

Hier, lors de la cérémonie de remise de son rapport annuel au chef de l’Etat, M. Ismaïl Omar Guelleh, le Médiateur de la République, M. Souleiman Miyir Ali a en effet prononcé un discours dans lequel il a longuement évoqué le rôle de la Médiature, sa place au sein des institutions de la République et ses perspectives d’avenir.

Le Médiateur n’a pas manqué d’évoquer la réforme institutionnelle de la Médiature rendue nécessaire selon lui par la récente institutionnalisation de la Médiature.

Il s’agit de renforcer les moyens et les capacités de l’institution afin qu’elle puisse remplir plus efficacement ses missions d’intercesseur entre les citoyens et la puissance publique.

M. Miyir, nommé médiateur de la République en 2011, avait auparavant occupé de hautes fonctions au sein de l’Administration publique avant d’être élu et réélu à l’Assemblée nationale.

Homme d’expérience, il connaît les arcanes de l’Administration publique et le pouvoir législatif n’a pas de secrets pour lui. Pour en savoir un peu plus sur cette institution relativement peu connue, nous avons demandé un entretien au médiateur qui nous l’a accordé.

 

2 Comments

  • la médiateur de la république n’a pas gagner sa place au sein de la société djiboutienne dommage……………..

  • J’espere que le President faira preuve de conscience patriotique, morale/civique, et strategique ainsi qu’une vision economique pour le pays afin de reduire le fardeau budgetaire et fiscal, et investir a l’education/formation des jeunes. Democratie, main d’oeuvre qualifiee et competitive et secteur prive, s’il vous plait. Bonne Annee 2014 a tous.

Leave a Reply


Trackbacks