Assises Nationales du tourisme : Vers une stratégie nationale de développement du tourisme

30 juin 2014 9 h 55 min1 commentViews: 196

Le Premier ministre, Abdoulkader Kamil Mohamed a lancé mercredi dernier, au palais du peuple, les Assises Nationales du tourisme en présence du ministre délégué chargé du commerce, des PME, de l’artisanat du tourisme et de la formalisation, Hassan Ahmed Boulaleh, des membres du gouvernement ainsi qu’une pléthore d’officiels et d’invités issus d’horizons divers.

Le Premier ministre a lancé officiellement mercredi dernier au palais du peuple les travaux des assises nationales du tourisme devant les membres du gouvernement, des représentants du Corps diplomatique accrédité à Djibouti, des officiels ainsi que des promoteurs touristiques.

Il est reconnu que le tourisme est non seulement un des secteurs pouvant contribuer à la réduction du chômage des jeunes dans notre pays, mais également qu’il peut impulser une croissance inclusive à travers les retombées sur d’autres secteurs d’activités.

Notre pays qui accueille environ 50.000 touristes par an dispose d’atouts naturels exceptionnels et diversifiés avec notamment une faune marine de grande beauté, des paysages géologiques uniques au monde et un riche patrimoine culturel et archéologique.

Le Premier ministre qui a prononcé une importante allocution devant l’auguste assemblée réunie à cette occasion a appelé à mobiliser les efforts de tous pour booster le tourisme à Djibouti.

‘’Pour obtenir le résultat recherché, il est nécessaire de s’appuyer sur tous les acteurs qui sont liés à l’industrie du tourisme.

Du transport interurbain, à ceux qui ont la capacité d’être en relation avec les touristes en passant l’office national du tourisme jusqu’à la Chambre de commerce nous devons tous prendre part à notre développement’’ a martelé Abdoulkader Kamil.

Ceci dit, le Premier ministre a également appelé à former le capital humain pour que celui-ci soit sans cesse mieux formé, plus compétent et plus performant.

‘’Nous l’avons déjà fait dans d’autre secteur. Il faut dès a présent, penser à améliorer la formation des personnels, qui travaillent ou vont travailler dans les activités en relation avec le secteur touristique’’ a indiqué le Premier ministre.

Sur sa lancée, Abdoulkader Kamil qui a sollicité l’appui du secteur privé n’a pas manqué de faire un parallèle entre le fort potentiel touristique du pays et le développement économique qui pourra en découler.

Néanmoins, le Premier ministre a une fois de plus appelé à la vigilance car il a été constaté que le secteur, malgré tous les avantages offerts par notre environnement calme et en paix peut être une cible pour nos ennemis.

Et d’ajouter ‘’de trop nombreux exemples nous sont donnés par les grands pays touristiques, qui ont vu terriblement chuter l’importance du tourisme dans leur économie, en raison de troubles qui se sont développés dans ces  pays’’.

Pour aboutir à une stratégie nationale de développement du tourisme, le ministre délégué chargé du commerce, des PME, de l’artisanat du tourisme et de la formalisation, Hassan Ahmed Boulaleh a pour sa part détaillé les thèmes autour desquels seront construits les groupes de  travail avec autant de représentant du secteur public que du secteur privé.

A ce titre, le premier thème identifié porte sur ‘’la promotion de la destination Djibouti’’. Une promotion du tourisme mettant en valeur les caractéristiques uniques et exceptionnelles de Djibouti. Le second thème est pour sa part  dédié à la qualité de l’Offre touristique.

Ce second thème est important à plus d’un titre pour le ministre puisqu’il vise la qualité de l’accueil et des services offerts aux visiteurs. ‘’Il est donc primordial de former et de disposer de ressources humaines qualifiées.

Pour cela il est indispensable de créer et de développer des filières universitaires d’excellence, des filières dans la formation professionnelle hôtelière, et d’aller vers la création d’incubateurs ou pépinières spécialisées dans le domaine des services aux touristes’’, a soutenu  le ministre délégué chargé du commerce, des PME, de l’artisanat, du tourisme et de la formalisation. Et d’ajouter que le troisième thème, entre autres, sera consacré au développement du Tourisme Interne.

Avant de conclure, Ahmed Hassan Boulaleh n’a pas manqué de signaler que ce secteur soutiendra la création d’emplois qui est la priorité absolue du gouvernement.

N.E.D

Leave a Reply