Assemblée nationale : Le président Mohamed Ali Houmed aux assises de l’UIP à Saint-Pétersbourg

19 octobre 2017 8 h 45 min0 commentsViews: 33

Le président de l’Assemblée nationale, M. Mohamed Ali Houmed, est en mission de travail depuis jeudi dernier à Saint-Pétersbourg, en Russie, où il prend part aux travaux de la 137ème Assemblée de l’Union Interparlementaire (UIP). Cette rencontre, qui réunit les présidents des parlements de 173 pays membres de l’UIP, est l’occasion d’examiner plusieurs sujets d’intérêt commun. Le thème retenu pour cette 137ème  Assemblée de l’UIP est « promouvoir le pluralisme et la paix à travers le dialogue inter religieux et inter ethnique ».

Dans le cadre de son séjour de travail à Saint-Pétersbourg, le président de l’Assemblée nationale est à la tête d’une importante délégation composée notamment de parlementaires et de l’ambassadeur de Djibouti à Moscou, Dr Mohamed Ali Kamil.

La délégation djiboutienne a participé vendredi à la réunion du groupe géopolitique africain dont elle a attiré l’attention sur le litige qui oppose notre pays depuis plusieurs années à son voisin afin que ce point soit intégré à l’ordre du jour avant d’être adopté en plénière.

Sur invitation du secrétaire général de l’UIP, M. Martin Chungong, en concertation avec les leaders des différends groupes géopolitiques, et sachant qu’une seule proposition de résolution devait être admise parmi les dix-huit proposées, le président du Parlement djiboutien s’est joint à la solidarité de la communauté internationale en vue d’appuyer dimanche la résolution visant à accentuer les efforts déployés dans le but de faire cesser les attaques violentes contre les Rohingyas et de mettre fin à la crise humanitaire au Myanmar.

Concernant la crise avec l’Erythrée, il a appelé ses homologues des pays membres de l’UIP à condamner avec fermeté le régime d’Asmara qui ne cesse « de souffler le chaud et le froid » depuis le retrait des soldats qataris en rejetant les bons offices des instances internationales, notamment celle du secrétariat général des Nations Unies. M. Mohamed Ali Houmed a exhorté l’UIP à joindre sa voix à celles des autres instances internationales pour dénoncer les actes d’agression perpétrés par l’armée érythréenne sur le territoire de la République de Djibouti, d’encourager et d’appuyer la démarcation définitive de cette frontière. Il a demandé enfin la création, a priori, au sein du conseil directeur de l’UIP d’un organe subsidiaire à même de diriger une mission d’observation sur le terrain pour s’enquérir en toute impartialité de la situation.

Dans son intervention, le président de l’Assemblée nationale n’a pas manqué de prévenir les conséquences d’une nouvelle escalade militaire, dans une région déjà secouée par de multiples crises. « Attachée profondément à la paix et au bon voisinage, «la République de Djibouti ne souhaite pas la guerre mais est déterminée à faire prévaloir ses droits par tous les moyens», a-t-il précisé.

Au terme des travaux de la réunion, il a été décidé que la résolution présentée par le Parlement djiboutien sera soumise à la prochaine session de l’UIP à travers la Commission Paix et Sécurité et aux différentes instances habilitées.

En marge de sa participation à la 137ème Assemblée de l’UIP, le président de l’Assemblée nationale a rencontré le Premier ministre de la Fédération de Russie, M. Vladimir Poutine, à qui il a transmis les salutations du peule et du président de la République de Djibouti, M. Ismaïl Omar Guelleh.

Leave a Reply


 

Trackbacks

Close
Ne ratez plus les mises à jour de la Nation
En cliquant sur l'un de ses liens, vous serez informé en temps réel.