Assemblée nationale : Les gages d’une démocratie participative et inclusive

Assemblée nationale : Les gages d’une démocratie participative et inclusive

22 mai 2018 9 h 18 min0 commentsViews: 21

Le président de l’Assemblée nationale, Mohamed Ali Houmed, a conduit les travaux d’une conférence tripartite, hier au siège de l’hémicycle parlementaire. L’initiative a regroupé autour d’une table ronde les présidents des différentes commissions permanentes du Parlement, la maire de Djibouti-ville, Fatouma Awaleh Osman, les présidents respectifs des Conseils Régionaux d’Ali-Sabieh, d’Arta, de Dikhil, d’Obock, et de Tadjourah, des représentants de la société civile, et l’ambassadeur de l’Union européenne à Djibouti, Adam Kulach, entouré de plusieurs de ses proches collaborateurs. Cette conférence tripartite est une première du genre dans l’histoire de l’hémicycle national.

Assemblée nationale (2)

Elle avait pour objet d’étudier les voies et moyens d’associer les acteurs de la société civile et les élus régionaux et communaux aux travaux parlementaires.

Dans son allocution d’ouverture de la rencontre, le président de l’Assemblée nationale a mis en exergue une conviction profonde, celle que la participation efficace de la société civile aux travaux parlementaires va sans aucun doute engendrer une institution plus représentative et responsable et qui jouit d’une crédibilité considérable auprès de ses mandants. « Ce sont là les gages d’une démocratie participative et inclusive telle que voulue par le Président de la République », a-t-il martelé avec insistance.

Après de longs échanges interactifs, les intervenants ont adhéré au bien-fondé des plaidoyers du président de l’Assemblée nationale en faveur d’une participation citoyenne plus large dans les travaux parlementaires.

« Ces implications permettront également de prendre en considérations les commentaires de la population lors du processus législatif tout en promouvant la responsabilité de chacun dans cette initiative qui mérite d’être salué et encouragé à plus d’un titre »,  a affirmé l’ambassadeur de l’Union européenne à Djibouti, Adam Kulach.

Leave a Reply


Trackbacks