Assemblée nationale Atelier sur la décentralisation : Après les discussions, les recommandations

11 octobre 2018 8 h 02 min1 commentViews: 24

L’Assemblée nationale en partenariat avec la délégation de l’Union européenne (UE) à Djibouti  a achevé ses travaux sur le rôle et la place de l’hémicycle parlementaire dans la mise en œuvre d’une bonne politique de décentralisation.

Assemblée nationale (1)

A cette occasion, un repas de clôture des travaux a été organisé dans le hall du Parlement en présence du président de l’Assemblée nationale, Mohamed Ali Houmed, de l’ambassadeur de l’UE à Djibouti,  Adam Kulach, d’autres hôtes européens, des députés djiboutiens, et des élus régionaux.

L’atelier combinait à la fois la pratique et l’exposé méthodique des comparatifs avec les localités africaines, asiatiques et américaines en matière de décentralisation. Il a donné un aperçu exhaustif de la réalité spécifique et holistique des régions djiboutiennes dans ce domaine.

Assemblée nationale (2)

Chassant les vécus des difficultés chroniques des localités (les drogues, immigrations clandestine, sécheresse…),  l’approche de l’atelier avait pour objectif, à partir des besoins basiques et des éléments constitutifs et fondamentaux (population, ressources, gouvernance locale), de faire passer le message aux élus et de les impliquer efficacement dans l’exercice de leurs mandats. De l’avis du président de l’Assemblée nationale, ces assises de trois jours ont permis aux participants de s’accorder sur plusieurs points.

Selon M. Mohamed Ali Houmed, il s’agit d’adopter un nouveau référentiel, de permettre aux parlementaires de participer davantage au processus de décentralisation, de mettre en exergue et s’approprier l’effectivité de ce processus surtout par le contrôle de l’action gouvernementale. Il s’agit également de permettre que le développement parte du niveau local pour remonter vers le centre. Il a également été rappelé que l’Assemblée Nationale est par essence le pouvoir légitime censé mener à bon port la politique de développement régional dans tous ses aspects, ont précisé les experts.

Prenant la parole à son tour, le chef de la délégation de l’Union européenne à Djibouti a indiqué que l’UE accompagne le processus de décentralisation en cours sous les cieux djiboutiens.

Et ce, a-t-il ajouté, à travers son programme d’appui à la décentralisation. A entendre Adam Kulach, l’UE  entend appuyer le Parlement djiboutien  avec d’autres partenaires techniques et financiers en vue de l’appropriation collective des objectifs de l’approche territoriale.

Traduction : cet atelier a-t-il estimé, a permis d’identifier plus précisément ce que chacun doit faire et a priori, l’Assemblée nationale. Le problème de la politisation à outrance a également été au cœur des préoccupations des parlementaires. « Les services déconcentrés de l’Etat qui sont chargés d’accompagner le rôle de l’Etat au niveau régional se confondent au rôle politique de l’Etat et il faut que ces facteurs disparaissent pour que le processus de décentralisation puisse s’accélérer de manière concrète ».

En tant qu’acteurs principaux pouvant légiférer pour une effectivité de cette politique et rendre compte au mieux à leurs mandataires, les élus du peuple doivent davantage collaborer avec la société civile et les partenaires au développement, ont affirmé les députés.

En outre, le président de l’Assemblée nationale s’est dit réjoui du bon déroulement de cet atelier. «Cet atelier a été un grand succès parce que nous avons pu mobiliser le maximum d’acteurs sur les questions liées à la décentralisation. Tout en accompagnant le gouvernement, nous espérons mettre en place un nouveau référentiel qui va être élaboré et nous convierons tous les acteurs, impliqués depuis la base jusqu’au sommet, à se l’approprier», a déclaré en substance M. Mohamed Ali Houmed.

Bref, il a  mis en exergue que les thématiques ; relatives à la promotion du genre, à la protection des droits de l’Homme ou encore la lutte contre les MGF ; seront renforcées dans la réalisation de ce processus.

Leave a Reply


Trackbacks