Amélioration des enseignements et apprentissages : Le MENFOP mise sur la formation initiale des élèves-professeurs

4 janvier 2018 8 h 19 min0 commentsViews: 36

Le ministre de l’éducation nationale et de la formation professionnelle, Moustapha Mohamed Mahamoud, a dirigé hier les travaux d’une réunion de validation de la maquette de la formation initiale des élèves-professeurs.

Amélioration des enseignements et apprentissages (1)

L’ensemble des hauts cadres et responsables du MENFOP mais aussi les inspecteurs et les conseillers pédagogiques de tous les niveaux et ordres d’enseignement ont pris part à cette rencontre qui s’est déroulée au siège du ministère.

L’occasion pour le ministre d’exprimer ses vœux de succès à tous ses collaborateurs et les personnels d’encadrement pédagogique en cette nouvelle année 2018. Ce qui lui a valu de souligner les efforts consentis dans le cadre de l’amélioration des enseignements et des apprentissages. C’était ensuite au tour de la directrice générale du Centre de formation des enseignants de l’enseignement fondamental(CFEEF), Aïcha Farah Iltireh d’effectuer une présentation par le menu détail de la proposition de maquette de la formation initiale des élèves-professeurs.

Elle a évoqué de manière détaillée les modules de formations dans les différentes disciplines mais aussi les contenus pédagogiques et les méthodes didactiques ainsi que les volumes horaires prévus dans cette proposition de programme de formation des élèves-professeurs.

Les présentations ont donné lieu à des échanges et des réflexions de haut niveau. Le ministre et les responsables pédagogiques et administratifs ont débattu des  finalités et exigences de la formation des élèves-professeurs.

A ce titre, les aspects de la formation initiale des élèves professeurs ont fait le lit de ces échanges instructifs et de haute qualité qui ont donné lieu à des clarifications mais aussi des aménagements et des ajustements dans la maquette de la formation initiale des élèves professeurs dont la première promotion sera accueillie au CFEEF.

Les échanges de réflexions ont également permis de jeter les bases d’une préparation optimale des élèves-professeurs afin que les  enseignements et apprentissages répondent aux normes et aux standards de qualité. C’est là une condition sine qua none et déterminante dans l’atteinte des résultats escomptés par le MENFOP dans sa politique éducative.

C’est du moins la conviction du ministre Moustapha Mohamed Mahamoud. Il a demandé qu’une synthèse des recommandations soit faite afin de tirer les bonnes conclusions de ces discussions. Il a mis l’accent sur l’impérieuse nécessité d’inculquer les compétences nécessaires aux élèves-professeurs lors de leur formation initiale afin d’en faire d’excellents professeurs capables d’offrir des enseignements et des apprentissages de haut niveau.

MAS 

Leave a Reply


Trackbacks