60e anniversaire de Radio-Djibouti : Le chef de l’Etat annonce la création prochaine de quatre nouvelles chaînes de télévision

18 mai 2014 9 h 11 min0 commentsViews: 1896

Jeudi dernier, le président de la République a participé aux côtés du ministre de la Communication et de nos confrères de la RTD, aux festivités marquant le 60e anniversaire de Radio-Djibouti.

A l’époque, la création de la radio fut un événement d’une importance majeure dans le pays et des hommes qui, plus tard, marqueront l’histoire du pays, en ont été les pionniers.

Le chef de l’Etat, accueilli à son arrivée dans les locaux de la RTD par le ministre de la Communication Ali Hassan Bahdon, a visité les studios et dévoilé les plaques portant les noms des pionniers de ce média important qu’est la radio.

Il a ensuite pris place dans un studio de la radio pour un échange en direct avec les représentants de l’Etat dans les différentes régions du pays pour leur demander ce qu’il en était de la réception des programmes de la radio.

Le chef de l’Etat s’est ainsi tour à tour entretenu avec chaque préfet de région. L’entretien avec les préfets a permis au Président de comprendre que la réception était mauvaise dans certaines parties du territoire national et que l’installation d’antennes de relais au Day s’imposait pour couvrir le territoire national à 100%.

Le chef de l’Etat a ensuite pris place dans un studio de la télévision pour une conférence de presse.

Interrogé d’emblée sur sa récente visite aux Etats-Unis d’Amérique, le chef de l’Etat a indiqué que ses discussions avec les autorités américaines avaient débouché sur des résultats positifs dont le raffermissement du partenariat stratégique entre les deux pays, la prolongation de la présence des forces américaines à Djibouti, la mise en valeur des travailleurs nationaux et un meilleur accès des entreprises djiboutiennes dans l’enceinte du camp Lemonnier en leur donnant désormais la priorité par rapport à leurs concurrentes étrangères.

« C’est un nouveau concept appelé « Djibouti First » qui vient de voir le jour, a-t-il fait savoir, ajoutant qu’il allait permettre à notre pays, qui abrite la plus importante base américaine en Afrique, de mieux profiter des retombées liées à cette présence. »

Dans son intervention, le chef de l’Etat est revenu également sur le vaste chantier amorcé dans le souci de parvenir à une modernisation de nos infrastructures portuaires en créant les conditions non seulement d’un renforcement de leurs capacités d’accueil, mais aussi d’une diversification de leurs activités.

Selon lui, « nos efforts n’auront pas été vains dans la mesure où les capacités d’accueil de nos ports ont été accentuées de façon significative au point que nous sommes capables aujourd’hui d’accueillir et de traiter sur place de gros navires chargés de plus de 13.000 containers ».

Sur la question de l’amélioration de l’accès à l’énergie par la recherche de sources alternatives durables dont la géothermie, le président Ismail Omar Guelleh s’est dit réjoui de voir que les efforts inlassables engagés dans ce domaine vont bientôt porter leurs fruits. « L’exploitation des potentialités géothermiques dont regorge notre pays sera, très prochainement, chose faite.

Je suis heureux de constater que nous nous acheminons vers le démarrage des travaux de réalisation de ce vaste programme », a-t-il dit

En matière d’accès à l’eau potable, il a souligné que le gouvernement avait consenti des efforts financiers conséquents dans le but de mieux répondre aux attentes et de donner un coup d’accélérateur à la lutte contre la soif partout sur le territoire national.

Compte tenu de la raréfaction de l’eau, le chef de l’Etat a appelé à une gestion rationnelle des ressources disponibles et à la prévention de tout comportement entraînant le gaspillage du précieux liquide.

Le Président Guelleh a par ailleurs répondu, sans ambages aux questions sur la lutte contre la corruption dont il a estimé qu’elle était désormais en bonne voie. Idem pour la parité qui est selon le Président de la république un concept qui a été ‘’bien assimilé par les djiboutiens’’.

« Nous entendons mieux combattre la précarité à travers la mise en œuvre de projets d’envergure dont celui de l’assurance maladie », -t-il dit.

Il a évoqué aussi la question des droits de l’Homme à Djibouti, rappelant que la République de Djibouti a inscrit dans sa loi fondamentale le respect des droits humains et qu’elle n’avait de leçons à recevoir de personne dans ce domaine.

« Notre pays est un Etat de droit où la loi protège les citoyens de l’arbitraire et des abus », a estimé le Président qui a mis quiconque au défi de prouver le contraire.

Le chef de l’Etat a annoncé enfin que dès le mois de juin prochain, quatre nouvelles chaînes de télévision allaient être lancées.

Leave a Reply