3ème Réunion des Ministres du Commerce de l’UA : M. Hassan Houmed Ibrahim participe aux assises de Niamey

19 juin 2017 8 h 52 min0 commentsViews: 21

Les travaux de la 3ième réunion des Ministres de Commerce de l’UA se sont tenus du 15 au 16 juin 2017 à Niamey, au Niger. La Délégation Djiboutienne conduite par le Ministre Délégué au Commerce, M. Hassan Houmed Ibrahim, a pris part à ces importantes assises qui ont pour objectif d’adopter le cadre réglementaire ainsi que les modalités et principes qui vont guider l’opérationnalisation de la Zone de Libre Echange Continentale (ZLEC). La réunion ministérielle était précédée par le forum des négociations et de la 3ième réunion des hauts fonctionnaires des Ministères du Commerce de l’UA.

En effet les hauts fonctionnaires des Etats d’Afrique qui se sont réunis les 12 et 14 juin 2017, dans le cadre du « Forum de négociation commerciale », ont eu pour mandat principale de dégager un consensus sur les questions en suspens telles que « le niveau d’ambition » pour  les modalités de libéralisation tarifaires. Un consensus qui devra permettre aux Ministres et par la suite aux chefs d’Etats et de gouvernements d’envoyer un signal politique clair, à l’égard du reste du monde, sur la volonté d’intensifier, par le biais de la ZLEC, le commerce intra-africain et de poursuivre l’aboutissement de la communauté économique africaine.

La 3ième réunion des Ministres fut officiellement ouverte par le Président de la République du Niger, M. Issoufa Mahamadou, nommé « Champion de la ZLEC » par ses pairs et qui, dans ce rôle, devrait rendre compte à la Conférence des chefs d’Etat et de gouvernements de l’UA de Juillet prochain, sur l’Etat d’avancement des négociations de la ZLEC et les orientations à prendre dans la cadre dudit projet.  Il a au cours de son intervention appelé les Ministres à être guidé, lors de leurs travaux, par la vision de réaliser une Afrique unifiée et intégrée et a ainsi cité Nkrumah qui avait déclaré de son temps que « l’Afrique doit s’unir ou périr ». En marge des assises de Niamey, le ministre Hassan Houmed  Ibrahim a eu des entretiens de travail avec ses homologues en vue de partager une position commune avec les pays de la sous région, et l’Ethiopie en particulier, dans le cadre de la mise en œuvre de la Zone de libre-échange Continental dont la signature est prévue en décembre 2017.

La République de Djibouti qui est signataire des différentes Zone de Libre Echanges (ZLE) au niveau régional, tels que la ZLE du COMESA mais également la ZLE Tripartite, continu de poursuivre ses efforts de réformes structurelles afin de concilier ses objectifs de développement avec les impératifs d’intégration économique et ainsi tirer le meilleur parti de la dynamique des ZLE.

Dans cette optique, les réformes phares au niveau national au cours des prochains mois seront la réforme fiscale, en cours, et qui devra permettre une transition en douceur vers une fiscalité de marché, la mise en œuvre de l’Accord sur la facilitation des échanges qui introduit des mesures permettant de remédier aux obstacles non physique au transport et commerce, et soutenir le rendement de nos infrastructures portuaires et du corridor. Ses réformes cumulées permettront à notre pays d’intégrer sereinement la dimension régionale et continentale des échanges commerciaux.

Leave a Reply


 

Trackbacks

Close
Ne ratez plus les mises à jour de la Nation
En cliquant sur l'un de ses liens, vous serez informé en temps réel.