3ème jour de la 2ème édition de la FID : Sous le signe de l’amitié djibouto-éthiopienne

6 décembre 2018 8 h 54 min0 commentsViews: 28

Toujours aussi attractive, la Foire Internationale de Djibouti 2018, qui se déroule depuis le 3 décembre dernier sur l’esplanade du palais du peuple, est placée sous le signe de l’amitié et du renforcement du partenariat. L’équipe organisatrice de ce grand rendez-vous d’affaire incontournable dans la région, a décidé de placer l’amitié djibouto-éthiopienne au cœur de cette 3ième journée. Pour cette occasion, une cérémonie riche en couleurs et en musiques est organisée dans la salle des banquets du palais du peuple. Le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Mahmoud Ali Youssouf, la ministre déléguée des affaires étrangères de l’Ethiopie, Hirut Zemene, l’ancien Premier ministre djiboutien, Dileita Mohamed Dileita, le président de la CCD, Youssouf Moussa Dawaleh, l’ambassadeur de l’Ethiopie accrédité à Djibouti, ShameboFilamo Adebo, de son collègue de la Russie, Serguey Kuznetsov ainsi que de nombreux autres hommes d’affaires éthiopiens et djiboutiens ont assisté à cet évènement. 

3ème jour de la 2ème édition de la FID (2)

Organisée par la chambre de commerce de Djibouti, la Foire Internationale de Djibouti (FID) est devenue un rendez-vous incontournable dans la région. Sa 2ième édition qui se déroule comme la précédente, sur l’esplanade du palais du peuple, a été inaugurée le 3 décembre dernier par le Président de la République, Ismaïl Omar Guelleh.

L’édition de cette année diffère de la première, par des mini cérémonies, qui consistent à renforcer les liens de partenariat et d’amitié, sont organisées chaque jour, en marge de cette FID. Si la journée d’avant-hier a été dédiée aux français, nos voisins éthiopiens ont eu l’honneur d’être à leur tour sous les feux des projecteurs. Pour cette troisième journée de la FID, le choix de l’Ethiopie n’est pas anodin. Outre les liens historiques et culturels, et une frontière longue d’environ 390 km, la République de Djibouti et l’Ethiopie ont toujours eu de bonnes relations de voisinage.

L’événement, qui a eu lieu dans la salle des banquets du palais du peuple, a vu la participation du ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Mahmoud Ali Youssouf, de la ministre éthiopienne déléguée aux affaires étrangères, Hirut Zemene, de l’ancien Premier ministre de notre pays, Dileita Mohamed Dileita, du président de la CCD, Youssouf Moussa Dawaleh, de l’ambassadeur de l’Ethiopie accrédité à Djibouti, Shamebo Filamo Adebo, de son collègue représentant la Russie, Serguey Kuznetso, ainsi que des nombreuses autres personnalités du milieu des affaires.

En plus des stands présentant les institutions à vocation économique et culturelle, la cérémonie a débuté par un spectacle de danses et de chants éthiopiens exécuté par les artistes de ‘‘Ethiopian National Theater’’.

Le président de la chambre de commerce de Djibouti, Youssouf Moussa Dawaleh, qui a pris la parole par la suite, a d’emblée indiqué que l’Ethiopie est le troisième pays en matière d’importation après la chine et les Emirats Arabe Unies. «Toute l’exportation éthiopienne passe à travers Djibouti à hauteur de 85%», a-t-il ajouté.

Youssouf Moussa a en outre mis l’accent sur les importants projets d’interconnexion existants entre les deux pays dans le cadre du partenariat gagnant-gagnant, notamment le réseau électrique, l’adduction d’eau douce, l’internet, les réseaux routiers,…etc. «La ligne ferroviaire moderne, inaugurée l’année dernière est une première dans les pays subsaharienne», a-t-il lancé à l’endroit de ses interlocuteurs.

A l’entendre, la commission mixte présidée par les deux ministres des affaires étrangères veille au bon fonctionnement de la relation entre les deux pays. Avant de céder le micro, le président de la CCD a remercié le chef de l’Etat, Ismaïl Omar Guelleh, et le premier ministre éthiopien, Abiy Ahmed Ali, pour la solidité des relations historiques entre Djibouti et l’Ethiopie.

Pour sa part l’ambassadeur de l’Ethiopie à Djibouti, Shamebo Fitamo Adebo, a d’abord passé en revue l’histoire commune des deux peuples frères avant d’évoquer à son tour l’excellence des relations d’amitié et de coopération djibouto-éthiopiennes.

Le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Mahmoud Ali Youssouf, qui l’a suivi, a souligné l’importance des relations entre Djibouti et l’Ethiopie.

«Cette importance émane d’abord de la relation tout à fait organique. Il ne s’agit pas seulement d’infrastructures qui relient les deux capitales, d’infrastructures nationales qui sont utilisées par les opérateurs que vous êtes. Mais nous avons une histoire commune, nous avons une culture commune, nous avons également un avenir commun», a-t-il affirmé sous les applaudissements nourris par les opérateurs économiques en face de lui.

Il a souligné ensuite l’existence d’une dynamique de paix et de stabilité qui selon lui entrain de se développer dans la région.

Des propos similaires ont été lancés par la ministre éthiopienne déléguée aux affaires étrangères, Hirut Zemene.

La cérémonie s’est clôturée par un défilé de mode suivi d’une dégustation de plats gastronomiques éthiopiens ont enthousiasmé les officiels et les différentes personnalités présentes hier matin dans la salle des banquets du palais du peuple.

Rachid Bayleh 

Leave a Reply


Trackbacks