17eme Réunion du Conseil des ministres de l’environnement des pays membres de PERSGA : M. Moussa Mohamed Ahmed aux assises d’Amman

19 mars 2017 8 h 44 min0 commentsViews: 27

Le ministre de l’Habitat, l’Urbanisme, et l’Environnement, M. Moussa Mohamed Ahmed, a participé aux travaux de la 17ème réunion du conseil des ministres de l’environnement des pays membres de l’Organisation Régionale pour la Conservation de l’Environnement de la mer Rouge et du golfe d’Aden (PERSGA) que la capitale du Royaume Hachémite de Jordanie, Amman, a abrité jeudi 16 mars dernier.

Lors de cette session de haute niveau, le ministre était accompagné par l’ambassadeur de Djibouti accrédité auprès du Royaume Hachémite de Jordanie et ayant pour résidence à Koweït, M. Mohamed Ali Moumin, et deux de ses collaborateurs, M.Aden Hassan Elmi, conseiller technique et point focal national de PERSGA, et de M. Abdoulkader Ahmed Aouled, conseiller technique en charge de la Biodiversité.

Ce conseil des ministres de l’environnement des pays membres de PERSGA a examiné  le rapport du Secrétaire général de PERSGA sur les activités réalisées par l’organisation Régionale durant la période 2015-2016, et les grandes lignes du  programme à mettre en œuvre pour les deux ans à venir 2017-2019 ainsi que l’état de la situation financière de l’Organisation. Le ministre djiboutien de l’Habitat, l’Urbanisme, et  l’Environnement,  a prononcé, au cours de cette réunion, une allocution dans laquelle  il a salué le rôle accru de PERGA dans les efforts entrepris par les pays membres, ce qui a permis l’existence d’un climat positif pour les politiques, les législations et la coopération entre les États membres en vue d’atteindre les objectifs de la conservation de l’environnement marin et le développement durable.

Egalement, il a émis le souhait de voir cet élan se poursuivre en vue de répondre à l’accélération des pressions et des problèmes environnementaux au milieu marin, et en ce sens, ces actions fortement tangibles, a-t-il dit, devraient être accompagnées par des dispositifs permettant le développement des ressources humaines capables de gérer l’environnement et surtout la gestion des risques ainsi que le partage dans les transferts de la technologie y afférents et les programmes de formations nécessaires.

Leave a Reply


 

Trackbacks

Close
Ne ratez plus les mises à jour de la Nation
En cliquant sur l'un de ses liens, vous serez informé en temps réel.