14 juillet – Christophe Guilhou satisfait de l’état des relations franco-djiboutiennes

17 juillet 2017 8 h 44 min0 commentsViews: 29

Ambassadeur de France à Djibouti depuis l’été 2016, M. Christophe Guilhou a célébré vendredi dernier son deuxième 14 juillet à Djibouti. L’ambassadeur de France et Mme Guilhou ont reçu leurs invités dans les jardins de la Résidence de France où les amis de la France et les résidents français de Djibouti se sont retrouvés pour célébrer la fête nationale française instituée comme telle depuis 1880.

Comme chaque année, la Résidence de France, résidence officielle de l’ambassadeur de France à Djibouti, a abrité vendredi soir la traditionnelle réception du 14 juillet. Cette réception à laquelle sont conviées des personnalités françaises et djiboutiennes permet aux invités d’échanger sur la coopération et l’amitié entre les deux pays. Parmi les responsables politiques djiboutiens, on notait la présence du  président de l’Assemblée nationale, Mohamed Ali Houmed, du ministre des Affaires étrangères, Mahmoud Ali Youssouf, du ministre délégué à la Décentralisation, Hamadou Mohamed Aramis, etc. Cette année, contrairement au 14 juillet 2016, marqué par l’attentat de Nice qui a coûté la vie à 86 innocents sur la promenade des Anglais, la fête nationale française s’est déroulée dans le calme partout dans le monde.

A la Résidence de France, l’ambassadeur Christophe Guilhou a prononcé un discours dans lequel il est revenu sur les principaux événements qui ont marqué les douze mois écoulés depuis le 14 juillet dernier. Il a évoqué notamment la visite officielle effectuée en février-mars dernier par le président Ismaïl Omar Guelleh, celle de M. Le Guen à Djibouti, les accords de défense entre Djibouti et la France, les investissements français à Djibouti, etc.  L’ambassadeur de France a également parlé de la célébration du quarantième anniversaire de l’indépendance de Djibouti le 27 Juin dernier et a rappelé que le défilé avait été ouvert ce matin-là par le 5e RIAOM et que deux Mirages 2000 avaient survolé le lieu au même moment. « Cela symbolise, a-t-il dit, l’intensité des relations entre nos deux pays ».

Leave a Reply


 

Trackbacks

Close
Ne ratez plus les mises à jour de la Nation
En cliquant sur l'un de ses liens, vous serez informé en temps réel.